Sélectionner une page

COMMUNIQUE DE PRESSE : Programme de lutte contre les Epidémies: avec les Croix-Rouge congolaise et française pour un renforcement des capacités de riposte aux Epidémies dans 6 départements du Congo-Brazzaville.

COMMUNIQUE DE PRESSE : Programme de lutte contre les Epidémies: avec les Croix-Rouge congolaise et française pour un renforcement des capacités de riposte aux Epidémies dans 6 départements du Congo-Brazzaville.

Un atelier de révision des modules de formation sur la Prévention et Contrôle des Infections (PCI) a lieu à Brazzaville du mardi 12 au vendredi 14 janvier 2021. Le séminaire organisé en partenariat avec la Commission PCI, la Croix-Rouge congolaise et la Croix-Rouge française a pour objectif d’accompagner le Ministère de la Santé dans l’exécution du plan de riposte national afin de limiter la propagation d’une pandémie et favoriser l’accès aux soins de santé primaire des populations.
Dans le contexte de la Covid-19, l’une des principales menaces auxquelles sont confrontées les pays du bassin du Congo est la survenance régulière d’épidémies. Afin de minimiser les risques sanitaires, de réduire leur impact et de prévenir leurs conséquences, l’Agence Française de Développement et la délégation de l’Union Européenne ont financé un projet pilote de 12 mois. Ce programme a pour objectif de contribuer à la réduction de la vulnérabilité du Congo face aux épidémies en renforçant les capacités de riposte des différents acteurs. Il pose également les jalons d’un partenariat, d’une collaboration solide entre le Ministère en charge de la Santé et la Croix-Rouge congolaise et la Croix-Rouge française, partenaires de mise en œuvre.
Réviser les modules de PCI en prévision des futures sessions de formation organisées dans le cadre du projet de lutte contre les Epidémies.
Le Ministère en charge de la Santé en institutionnalisant la PCI démontre la nécessité d’anticiper tout risque épidémique. Le projet a pour vocation de renforcer les efforts du Ministère en charge de la Santé, et plus particulièrement de la Commission PCI, dans la lutte contre la Covid-19.
L’atelier de révision des modules de formation, qui se déroule pendant 3 jours, a pour vocation
– d‘adapter les modules à un contexte volatile qui ne cesse d’évoluer ;
– d’harmoniser les contenus de ces modules de formation;
– d’acquerir des supports homologués par le Ministère en charge de la Santé.
Cela pour permettre aux différents partenaires techniques une mise en œuvre cohérente, efficiente et efficace, des formations dispensées dans le cadre de leurs projets respectifs. En œuvrant de concert, les équipes et partenaires déconcentrés qui se trouvent dans les 6 départements du projet de lutte contre les Epidémies, à savoir : Bouenza, Brazzaville, Cuvette, Niari, Pointe Noire et Sangha ; pourront mener à bien les formations afin de consolider les acquis que ce soit auprès du personnel dans les structures de santé, conformément aux besoins identifiés dans les plans de riposte, ou auprès des communautés.
Prévenir les épidémies en renforçant les comportements favorables à la santé.
Ce projet s’inscrit dans une optique mondiale de contrecarrer la progression de la Covid-19 et plus globalement, toutes sortes d’épidémies. Pour ce faire, des formations seront dispensées à différents niveaux de la pyramide sanitaire ainsi qu’au sein de la Croix-Rouge congolaise sur les thématiques suivantes : la Communication des Risques et Engagement Communautaire (CREC), la Surveillance à Base Communautaire (SBC) ainsi que sur le respect des standards de PCI à base communautaire.
Ancrer la PCI dans un processus de changement de comportements sur le long terme permettra le renforcement des gestes barrières, premier obstacle à la propagation d’une épidémie. Les efforts conjugués des différents partenaires que sont la commission PCI, la Croix-Rouge congolaise et la Croix-Rouge française permettront, grâce à leur expertise en renforcement des systèmes de santé, à leur statut d’auxiliaire de santé publique et leur réseau de volontaires au sein des communautés rurales, de mener à bien ce projet de lutte contre les Epidémies qui a pour vocation de soutenir le Ministère en charge de la Santé dans ses priorités de riposte contre la COVID-19 mais également de consolider et d’appuyer sa démarche de déconcentration.

OBJET :
Atelier de révision des modules de formation
Brazzaville: 12 au 14 janvier 2021

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 19 h 10 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 768)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 574)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 077)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 808
  • 3 477
  • 76 416
  • 27 février 2021
Praesent ipsum facilisis ut fringilla Donec