Sélectionner une page

Communications : Couvrir les zones blanches en réseaux de communications électroniques

Communications : Couvrir les zones blanches en réseaux   de communications électroniques

Le Fonds pour l’accès et le service universels des communications électroniques (FASUCE) a tenu mardi 19 janvier 2021 sa 3e session extraordinaire sous l’égide de Léon Juste Ibombo, ministre des Postes, des télécommunications, président du comité du Fonds en présence de Louis Marc Sakala, directeur général de l’ARPCE et secrétaire du Fonds. Au cours de cette réunion, plusieurs points ont été inscrits: examen et adoption du rapport d’activités ainsi que les états financiers, évaluation du niveau d’exécution du budget 2021, détermination des conditions des inaugurations des chantiers achevés, détermination des localités à couvrir et examen de la demande d’appui à la Société des postes et de l’épargne du Congo (SOPECO). Pour l’année 2021, le budget est arrêté à la somme de 1 milliards 600 francs CFA.

Face à la forte demande en desserte des communications électroniques des populations, le Gouvernement a prescrit de couvrir dans le cadre du plan d’action 2021 les différentes localités: Tsoumbou dans le département du Kouilou, Loulombo et Vindza dans le département du Pool, Okouet dans le département de la Cuvette, Ekouansendé, Osselé, Okéké et Ngania dans le département des Plateaux, Elo-go dans la Sangha, Binanga et Moungoundou Nord dans le Niari, Edzouga et Vaga dans le département de la Cuvette-Ouest. A cela s’ajoute la poursuite des équipements des salles multimédias dans les établissements scolaires: les lycées techniques Sathoud à Dolisie, Victor Augagneur et Poaty Bernard à Pointe-Noire.
Le choix des localités a porté sur la densité de la population, car celles-ci sont totalement enclavées et n’ont pas l’accès à la route nationale. Il y a également des localités frontalières qui ont du mal à accéder aux communications électroniques.
«Nous devons poursuivre l’élan de pouvoir connecter les zones blanches et nous avons décidé dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2021 de commencer la connectivité de ces zones. Aujourd’hui, ce sont le programme d’action et puis la mise en œuvre des antennes de communication dans ces localités. Les équipes du FASUCE et les partenaires vont se mettre à l’œuvre», a indiqué le ministre des Postes.
Léon Juste Ibombo s’est dit satisfait: «Nous avons passé en revue l’évaluation de notre budget et nous nous félicitions du fait qu’il y a des partenaires qui ont pu apporter leur contribution pour l’évaluation du budget, afin de permettre de connecter les zones les plus reculées du pays en communication électronique».
Pour ce qui est de la SOPECO, le Gouvernement, a-t-il ajouté, a pris l’engagement de solder la créance de cette société auprès de la direction générale d’Air France qui permettra à cette Société de pouvoir assurer 85% de son trafic. La créance auprès d’Air France est de 36 millions de FCFA. Le Gouvernement apportera aussi les contributions nécessaires pour autoriser d’ici la fin de ce mois, la reprise des trafics (Colis) entre la France et le Congo à travers Air France.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

24 février 2021 21 h 17 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (119 851)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 151)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 659)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 215
  • 2 584
  • 68 923
  • 4 février 2021
ultricies justo Praesent ut dolor. Nullam elit. Curabitur id, Phasellus elit. odio