Sélectionner une page

Commissions épiscopales : Une messe pour les collaborateurs et leurs parents défunts

Commissions épiscopales : Une messe pour les collaborateurs et leurs parents défunts

Le mercredi 4 novembre 2020, le secrétariat général de la Conférence épiscopale du Congo (CEC) a organisé une messe en mémoire de tous les collaborateurs évoluant dans les différentes structures de l’Eglise, ainsi que leurs parents défunts. Par la même occasion, il a relancé les activités des commissions épiscopales interrompues lors du confinement dû à la COVID-19. L’eucharistie a été présidée par Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque émérite de Kinkala, qui avait à ses côtés Mgr Urbain Ngassongo, évêque de Gamboma et l’abbé Armand Brice Ibombo, secrétaire général de la CEC.

«Soyez des équipes ou des commissions épiscopales missionnaires», a dit Mgr Louis Portella Mbuyu dans son homélie tirée de l’Evangile de Luc 14, 25-33: «Quiconque parmi vous ne renonce pas à tout ce qui lui appartient, ne peut être mon disciple». Pour Mgr Louis Portella Mbuyu, tout baptisé est missionnaire et chacun doit porter sa croix pour suivre Jésus. «L’Eglise, par nature, est missionnaire et par conséquent, chacun doit répondre à l’appel de Dieu pour travailler dans son vaste et immense champ, être efficace et présent à tous les niveaux», a-t-il dit.
A la fin de la messe, l’abbé Armand Brice Ibombo a encouragé et félicité les membres des différentes commissions épiscopales et bureaux nationaux des mouvements d’apostolat qui sont venus à cette messe, malgré les difficultés de transport et la crise sanitaire de la COVID-19. Il les a exhortés à plus de dynamisme, de disponibilité alors que dans les prochaines semaines, le calendrier des activités prévues pour cette année pastorale 2020-2021 sera rendu disponible.

Pascal BIOZI KIMINOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

25 novembre 2020 2 h 48 min

Editorial

Protestants en marche

Au bout d’un synode, une assemblée plénière des dirigeants et de ce que l’on qualifiera de forces vives, l’Eglise évangélique du Congo, EEC, a fini par refaire son unité. Pendant quatre jours, à la paroisse de Makélékélé Matour de Brazzaville, nos sœurs et frères protestants ont lavé leur linge sale en famille, passé en revue les écueils à une annonce fluide de la Parole du Salut, tracé les lignes d’un futur rempli de moins de scories.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (47 169)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (21 039)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (17 622)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 152
  • 2 262
  • 53 169
  • 18 novembre 2020
mattis sit Lorem massa et, amet, ut id