Sélectionner une page

Civisme : Le ministère de la jeunesse insiste, il faut perpétuer la tradition

Civisme : Le ministère de la jeunesse insiste, il faut perpétuer la tradition

Initiée depuis plus de quatre ans aujourd’hui par Destinée Hermella Doukaga, ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, «la minute civique», la toute première de l’année 2021 a eu lundi 4 janvier dernier à Brazzaville. C’est une tradition du ministère qui se déroule tous les premiers lundis du mois.

Elle consiste, entre autres, à la levée des couleurs de la République, à l’exécution de l’hymne national, au suivi d’une oraison pour éveiller la conscience des citoyens. Tout en respectant les mesures barrières et d’hygiène, la cérémonie a connu la participation de quelques membres du cabinet et des responsables des associations et mouvements de jeunesse, auxquels la ministre a rendu hommage. «Je voudrais vous féliciter pour avoir honoré sans faillir à votre mission mensuelle durant 4 ans et 8 mois aujourd’hui; bientôt 5 ans, nous n’avons pas dérogé à la règle d’observer notre tradition de la levée des couleurs, chaque lundi du mois», a fait savoir la ministre Doukaga à ses hôtes. Faisant le bilan de cette initiative, elle a reconnu que les choses n’ont souvent pas été faciles. «…Parfois des découragements, des moqueries, je le sais. Mais, certains ne comprennent pas l’importance de magnifier les couleurs, les symboles de notre nation. Ils nous tournent parfois en dérision, lorsqu’ils nous voient debout autour du mât…», a-t-elle relevé. Elle a indiqué, réconfortant ses collaborateurs, que «c’est un sujet de fierté. Nous comprenons mieux le sens de ces symboles…Et nous espérons qu’avec le temps les autres concitoyens vont comprendre». Pour amener les compatriotes à cerner le sens de ces valeurs, la ministre de la jeunesse a invité ses collaborateurs à insister sur la sensibilisation, pour que «nous ayons à peu près le même niveau d’informations.»
Elle a aussi rappelé les différents défis auxquels les Congolais font face. Il s’agit de la crise économique et financière, la crise sanitaire, mais aussi l’élection présidentielle de mars prochain.
Elle a déclaré que malgré la persistance de cette crise qui dure depuis 2014, le Gouvernement ne ménage aucun effort pour assurer la paie des salaires des fonctionnaires. Et il travaille à son éradication. S’agissant du défi sanitaire, notamment de la COVID-19, en attendant le vaccin dont a parlé le président de la République lors de son adresse à la Nation devant le parlement réuni en congrès, les Congolais doivent prendre conscience de la gravité de la maladie et se conformer aux dispositions des autorités sanitaires et de l’OMS, en respectant les mesures de protection et d’hygiène: distanciation physique, port obligatoire du masque, lavage régulier des mains au savon ou avec le gel hydroalcoolique. A cela, il faut ajouter le couvre-feu décrété par le Gouvernement.

Marcellin
MOUZITA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 19 h 49 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 797)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 595)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 085)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 1 900
  • 3 477
  • 76 508
  • 27 février 2021
luctus id, nunc id ut Donec Lorem eget commodo pulvinar