Sélectionner une page

CIRGL : Une feuille de route en vue d’éradiquer le COVID-19

CIRGL : Une feuille de route en vue d’éradiquer le COVID-19

Peu avant la signature du protocole sanitaire, Jacqueline Lydia Mikolo a présidé la réunion virtuelle des ministres de la Santé de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), ouverte par le ministre d’Etat Henri Djombo, invité d’honneur de ces assises.

L’objectif de cette réunion est de lancer un dialogue entre les Etats membres de la CIRGL sur l’impact de la pandémie du COVID-19. «Il s’agit pour nous de procéder à un échange de vues sur les diverses initiatives menées par chacun de nos pays depuis le déclenchement de la pandémie; de proposer des mesures appropriées visant à éviter la propagation et les effets négatifs du COVID-19. Cet échange, nous le tenons avec les partenaires stratégiques au développement sur les synergies communes de résilience au COVID-19», a déclaré Jacqueline Lydia Mikolo, dans son allocution de bienvenue.
Dans la lutte contre le coronavirus, la ministre a reconnu, en dépit des efforts fournis par les pays, que les défis restent encore à surmonter. «La tenue de ces assises, dans un contexte d’état d’urgence sanitaire dans nos pays, constitue une fois de plus une opportunité de marquer notre détermination et notre engagement à enrayer la propagation de cette pandémie dans notre Région. En cela, l’atteinte des objectifs fixés s’impose à nous et, sur la base des travaux de nos experts, nous pourrons ensemble adopter une feuille de route en vue de l’éradication de cette pandémie et par là, lever les entraves induites par le COVID-19 pour un développement durable dans la Région des Grands Lacs», a-t-elle indiqué.
Ouvrant les travaux de cette réunion au nom du président de la République, président en exercice de la CIRGL, Henri Djombo a indiqué que la gestion de la pandémie du COVID-19 doit être une opportunité pour consolider les acquis en termes de maintien de la paix. «D’une paix si nécessaire au développement durable de notre Région. La Région attend beaucoup de cette consultation de haut niveau. Au-delà des discours, il s’agit de proposer des mesures concrètes», a-t-il affirmé.

KAUD

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 15 h 05 min

Editorial

Et le Sahara Occidental ?

Il fut une époque dans ce pays, où les causes des peuples étaient au centre d’un activisme certain. Pour le Congo «communiste», les luttes de libération relevaient du devoir sacré d’une Nation en construction. La guerre de libération en Angola nous a vus dans l’implication aux côtés du MPLA, la Namibie avec la Swapo, le Zimbabwe de Robert Mugabe et sa Zanu PF.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 750)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 903)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 005)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 10
  • 763
  • 2 853
  • 76 933
  • 7 janvier 2021
mi, risus ipsum pulvinar Phasellus Curabitur ut