Sélectionner une page

Chevron Congo a organisé une campagne originale de sensibilisation à Pointe-Noire

Chevron Congo a organisé une campagne originale de sensibilisation à Pointe-Noire

La société pétrolière Chevron Congo a organisé une remarquable campagne mobile de sensibilisation au respect et à la conformité des mesures barrières de riposte à la COVID-19, le 24 juillet 2020. Très originale, elle s’est caractérisée par un carnaval de chauffeurs de taxis de la ville.

Partie de la Direction départementale de la Santé de Pointe-Noire, jusqu’à l’hôtel de la Préfecture, la caravane a sillonné les grandes artères des arrondissements 1 Lumumba, 2 Mvoumvou et 3 Tié-Tié. L’objectif visé était de renforcer la sensibilisation aux mesures barrières contre la pandémie.
Les stratégies de communication contre le coronavirus se multiplient de jour en jour, mais elles ne se ressemblent pas. Chevron Congo a choisi de passer par les leaders communautaires et les moyens roulants, en particulier les chauffeurs de taxis, vecteurs reconnus de la bonne circulation de l’information auprès des populations. Par ce canal, plus de 3000 masques et flyers de sensibilisation ont pu être ainsi distribués aux usagers de la route, afin de renforcer les mesures barrières contre la COVID-19 dans la ville de Pointe-Noire et les environs, et le port du masque.
Face à une certaine banalisation de la maladie dans le pays, il paraissait important de capter leur attention pour mieux faire passer les messages de prise de conscience, en se basant sur le respect des mesures barrières et sur la bonne manière de porter le masque. L’idée de départ, pour Chevron-Congo, était d’amener à une mobilisation générale, sous le slogan fédérateur «Tous ensemble contre la COVID-19». Il s’agit de cibler tous les arrondissements de la ville de Pointe-Noire par une approche de proximité envers les populations. La campagne de sensibilisation touchera également le Département du Kouilou.
A l’hôtel de la Préfecture, Mme Katia Lenick Mounthault-Tatu, Directrice des relations publiques et institutionnelles, représentant le Directeur Général de Chevron-Congo, a exprimé au préfet de la ville de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Mpaka, et au député-maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando, la contribution de sa société dans la lutte contre la COVID-19.
«En utilisant nos moyens de transports les plus courants, à savoir: taxis, bus et véhicules privés et en nous appuyant sur nos relais communautaires, nous développons ainsi un réseau fiable et efficace d’ambassadeurs citoyens contre la COVDI-19 pour relayer auprès des populations les bonnes informations quant au port du masque ainsi que les bons comportements à observer quant au respect des mesures barrières: lavage des mains au savon et à l’eau propre, maintien de la distanciation physique et sociale, et les bons réflexes d’hygiène», a dit Mme Katia Mounthault-Tatu.
Pour le préfet Alexandre Honoré Paka, cette campagne vient d’ajouter un surplus sur la sensibilisation contre la pandémie. «Vous avez choisi un cadre tout à fait particulier de votre participation qui vient de renforcer le dispositif de sensibilisation sur l’application et l’observation des mesures barrières», s’est exprimé le préfet de la ville de Pointe-Noire.
Quant au député-maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando, il s’est réjoui que, grâce à Chevron Congo, l’information gagne en efficacité. «Les initiatives comme celles-ci, qui nous permettent d’amplifier la sensibilisation, sont les bienvenues. Je suis heureux de recevoir de véritables ‘’gazelles’’ de communication, à l’effet de renforcer la communication face à la pandémie de la COVID-19.»
La société Chevron Congo se lance résolument dans la diversification des actions destinées à faire prendre conscience des bons gestes contre une maladie qui continue de faire des ravages. Elle a distribué plus de 5000 vignettes, plus de 1000 affiches et plus de 600 banderoles, venant ainsi en appui aux efforts contre la covid-19. Ces efforts de Chevron Congo à la mobilisation finiront par faire gagner cette bataille contre la pandémie.
À noter que 100 taxis ont été mobilisés pour le lancement de cette campagne.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 15 h 30 min

Editorial

Et le Sahara Occidental ?

Il fut une époque dans ce pays, où les causes des peuples étaient au centre d’un activisme certain. Pour le Congo «communiste», les luttes de libération relevaient du devoir sacré d’une Nation en construction. La guerre de libération en Angola nous a vus dans l’implication aux côtés du MPLA, la Namibie avec la Swapo, le Zimbabwe de Robert Mugabe et sa Zanu PF.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 763)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 908)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 007)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 917
  • 2 853
  • 77 087
  • 7 janvier 2021
in pulvinar felis Aliquam eleifend libero. porta. dictum ut