Sélectionner une page

CHAN TOTAL CAMEROUN 2020 : Sur les chapeaux de roues

CHAN TOTAL CAMEROUN 2020 : Sur les chapeaux de roues

C’est parti sur les chapeaux de roues depuis le samedi 16 janvier dernier, pour le sixième Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) qui se déroule au Cameroun. Un rendez-vous bien pensé pour mettre en valeur les talents évoluant dans leurs pays, qui se déroulera jusqu’au 7 février 2021.
Qui des 16 meilleures équipes africaines constituées des joueurs évoluant dans les championnats locaux va remporter la timbale footballistique? Il est trop tôt pour se prononcer. En attendant, c’est à cœur joie que les dizaines de spectateurs qui ont eu droit d’accès au stade Ahmadou Ahidjo, du nom du premier président camerounais, ainsi que les millions de spectateurs sur le continent africain ont suivi la cérémonie d’ouverture de cette compétition qui se déroule dans un contexte de seconde vague du coronavirus. En pleine pandémie de Covid-19, le CHAN vient donner du baume au cœur des fans du ballon rond. Il fallait organiser cette compétition d’autant que depuis fort longtemps, les amoureux du cuir rond avaient besoin des retrouvailles sportives à dimension continentale. La pandémie avait en effet réussi le coup de force de faire repousser ce CHAN initialement prévu du 4 au 26 avril 2020. Aujourd’hui, autant la FIFA que la CAF et le Comité local d’organisation ont pris toutes les précautions possibles pour que tout se déroule dans le strict respect des mesures barrières. Les autorités camerounaises ont, pour l’heure, réussi à les imposer dans les gradins. Mais le sera-t-il jusqu’à la fin de ce CHAN ? Rien n’est moins plus sûr.
Le pays de Paul Biya sait, en tout cas, que les regards sont braqués sur lui, puisque c’est le premier grand tournoi de football africain organisé depuis l’apparition de la COVID-19. Et pour la CAF, il s’agit de jauger en même temps des capacités infrastructurelles du Cameroun à organiser l’année prochaine, enfin, la plus belle fête du football africain qu’est la grande CAN.
Au plan sanitaire, c’est certain que le Cameroun est dans le viseur des organisations africaines ou internationales en charge de la lutte contre la pandémie de COVID-19 et dans ce sens, il n’a pas vraiment droit à l’erreur d’autant qu’un pic aux lendemains de ce CHAN pourrait compromettre la tenue de la CAN à venir. Et, enfin, au plan sécuritaire, le pays doit pouvoir contenir les velléités de sabotage de ce CHAN par des séparatistes anglophones et tout mettre en œuvre pour que les terroristes de Boko-Haram n’endeuillent pas le tournoi sportif.
Sur le terrain, le spectacle, en tout cas, promet d’être au rendez-vous, quand on voit que certaines équipes ont déjà pris le rythme de croisière en affichant de belles choses. De quoi rassurer les sceptiques qui craignaient que l’arrêt prolongé des championnats dans la plupart des pays du continent, impacte sur la qualité du jeu. Détenteur du titre, le Maroc n’a qu’à bien se tenir. Les candidats au sacre le 7 février 2021 sont nombreux, parmi eux les Lions indomptables A’ du pays hôte et la RDC, double vainqueur de l’épreuve. Et pourquoi pas le Congo, en dépit de son départ manqué? Les Diables-Rouges rêvent d’inscrire, aussi, le nom du Congo au palmarès de ce tournoi. Quelle meilleure occasion de le faire en terre camerounaise où leurs aînés avaient remporté en 1972 l’unique CAN de l’histoire du football congolais!

Jean ZENGABIO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 19 h 41 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 789)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 589)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 083)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 1 874
  • 3 477
  • 76 482
  • 27 février 2021
dolor et, vulputate, elit. Donec dolor. leo leo. commodo Donec ut diam