Sélectionner une page

CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE BRAZZAVILLE : Denis Bernard Raiche félicite les professeurs pour leur performance

CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE BRAZZAVILLE : Denis Bernard Raiche félicite les professeurs pour leur performance

A l’issue du concours du CAMES qui s’est tenu du 2 au 11 novembre dernier à Brazzaville, 17 nouveaux professeurs agrégés ont été déclarés admis. Parmi eux 16 travaillent au Centre hospitalier et universitaire (CHU-B) de Brazzaville. Mercredi 25 novembre 2020, Denis Bernard Raiche, directeur général du CHU-B, les a félicités pour leur performance.

Un centre hospitalier universitaire, c’est le sommet de la compétence. Une compétence nécessaire pour une offre de soins efficiente et conséquente», a déclaré Denis Bernard Raiche. Le directeur général du CHU-B compte sur tout son corps médical pour relever les défis auxquels il s’est engagé lors de sa prise de fonction. «Je souhaite que nous puissions travailler en bonne intelligence, dans la cohésion et la confiance. Je sais que l’administration a ses règles de protocole de préséance, mais sentez vous libres, quand vous voulez pour des sujets professionnels qui vous préoccupent», a-t-il confié.
Dans la réussite de sa mission, le directeur général du CHU-B dit compter sur ces agents. «Je compte sur vous, je vous fais confiance, et vous aussi comptez sur moi et travaillons en équipe la main dans la main pour faire véritablement du CHU-B un hôpital de référence», a-t-il fait savoir.
«Nous sommes contents que le directeur nous félicite. La tâche sera lourde, elle était déjà lourde, puisque nous enseignions déjà à l’université, nous enseignons aussi à l’hôpital, elle est encore plus lourde parce que les gens attendent beaucoup de nous. Ce concours consiste à améliorer la façon d’enseigner», a confié Ida Aurelie Loumingou née Lenga.
«Le Directeur général étant notre autorité, nous sommes contents d’être félicités. Cet examen nous met devant notre responsabilité, car la population attendra plus de nous», a déclaré Léon Boukassa.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 9 h 27 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 220)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 303)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 700)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 654
  • 1 706
  • 75 392
  • 16 janvier 2021
non Nullam eleifend ut luctus vel, Praesent tristique Praesent accumsan