Sélectionner une page

CENTRAFRIQUE : Le PAM à la rescousse des personnes vulnérables

CENTRAFRIQUE : Le PAM à la rescousse des personnes vulnérables

Le Programme alimentaire mondiale a lancé la semaine écoulée la campagne de distribution de coupons alimentaires dans le souci d’aider environ 40.000 ménages, 210.000 personnes essentiellement à Bangui, la capitale centrafricaine.

Fragilisée par les conflits récurrents, la République centrafricaine connaît de sérieux bouleversements sur le plan alimentaire, à cause de la Covid-19. Comparativement aux années précédentes, les enquêtes réalisées au mois de mai dernier montrent que la population qui a besoin d’une aide alimentaire a augmenté de 35 à 50% selon les régions du pays.
Pour lutter contre cette précarité alimentaire, les différentes familles vulnérables de Bangui bénéficieront du PAM, la somme de 29000F CFA. Aline Rumonge, directrice ajointe du PAM à Bangui, explique cette résolution par le fait que l’accès aux vivres des habitants de la capitale a été fortement ralenti par les restrictions à la circulation dans le pays pour cause de Covid-19.
Elle a indiqué qu’«au début de la crise, les mesures ont été prises par le gouvernement de fermer partiellement les frontières. Les cargaisons commerciales et les cargaisons humanitaires ne pouvaient donc pas passer comme avant. Cela crée une tension sur les prix dans le marché. Il y a eu aussi la circulation des personnes entre les provinces vers les zones urbaines. Cela a été à l’origine d’augmentation des prix sur le marché. Malheureusement, ce sont beaucoup plus les zones urbaines qui sont plus affectées par la crise…», souligne Aline Rumonge.

G. D’A.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 03 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 181)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 711)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 18
  • 4 846
  • 13 289
  • 425 547
  • 16 mai 2021