Sélectionner une page

CENTRAFRIQUE : Faustin Archange Touadéra réélu dès le premier tour

CENTRAFRIQUE : Faustin Archange Touadéra réélu dès le premier tour

Avec 53,92% de voix, le Président sortant Faustin Archange Touadéra a été réélu dès le premier de l’élection présidentielle tenue le 27 décembre 2020 en Centrafrique sur fond de tensions. Selon les résultats provisoires proclamés le 4 janvier par l’Agence nationale des élections (ANE), il devance largement ses principaux challengers: Anicet Georges Dologuélé, deuxième avec 21,01% et Martin Ziguélé, troisième avec 7,46%. Jean Charles Bokassa, fils de l’ancien empereur Jean Bédel Bokassa, qui s’était retiré de la course, est sorti huitième, avec 1,39%. Les résultats définitifs seront proclamés le 19 janvier prochain, après l’examen de tous les recours.

Les centaines de supporters présents devant le siège de Faustin-Archange Touadéra ont écouté l’annonce des résultats retransmise en direct par de grands haut-parleurs dans un silence tendu. À l’annonce de sa victoire, ils ont exulté et chanté dans un concert de klaxons.
L’hymne de campagne «Touadéra doit rester» a été entonné et de grandes banderoles à l’effigie du Président ont été affichés. «Je suis contente parce que je suis Centrafricaine. Nous voulons la paix dans ce pays et le Président Touadéra est l’homme de la paix», déclare une partisane de du Président réélu.
Le directeur national de campagne de Faustin-Archange Touadéra, Simplice Mathieu Sarandji, s’est dit «très heureux» de voir son candidat élu «brillamment». «Aujourd’hui, le peuple centrafricain a compris qu’il ne fallait pas changer une équipe qui gagne».
Mais l’opposition annonce d’ores et déjà qu’elle contestera ces résultats. Elle dénonce entre autres des «fraudes massives», un manque de «transparence» et le fait que «de nombreux Centrafricains» n’ont pas pu se rendre aux urnes. Les résultats proclamés lundi ne portent en effet que sur la moitié des bureaux de vote du pays.
L’ANE, organe en charge des élections, indique un chiffre de 76,31% de participation. Mais ce pourcentage est uniquement calculé sur la base de 910 000 électeurs inscrits, soit la moitié environ de 1,8 million d’électeurs inscrits sur les listes électorales.
A rappeler que les élections se sont tenues dans un contexte marqué par l’insécurité dans une bonne partie du pays, suite à la naissance d’une nouvelle coalition de rebelles avant le scrutin.
Les autorités centrafricaines accusent l’ancien président François Bozizé d’en être l’instigateur, lui dont la candidature pour cette présidentielle avait été retoquée par la Cour constitutionnelle. Lundi 4 janvier 2021, le parquet de Bangui a même annoncé l’ouverture d’une enquête contre lui. La nuit précédant l’élection, François Bozizé a publiquement apporté son soutien aux rebelles, mais son parti nie qu’il en soit à la tête.

Gaule D’AMBERT

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

22 janvier 2021 12 h 40 min

Editorial

Des élections en Afrique Centrale

En Centrafrique, la victoire du Président Faustin Archange Touadéra a été confirmée par la Cour Constitutionnelle. Avec un peu plus de 53% de voix, mais sur seulement 35% des ayants-droit au vote, cette victoire a été entérinée par la communauté internationale. Certains des opposants -une première en Afrique Centrale – se sont même inclinés devant le vainqueur.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (95 058)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 596)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 847)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 958
  • 1 690
  • 75 479
  • 22 janvier 2021
ut efficitur. ante. risus. vulputate, eleifend consectetur