Sélectionner une page

CELEBRITES : La dynastie des sportifs célèbres (3)

CELEBRITES : La dynastie des sportifs célèbres (3)

Après la première vague et la seconde, soit un choix de vingt acteurs, nous bouclons le tour d’horizon des sportifs célèbres par une liste de quarante noms. Ce qui fera, au total, soixante célébrités, sans prétention d’exhaustivité. Ce chiffre n’est pas fortuit: soixante sportifs pour les soixante ans d’indépendance du pays, cela sonne plutôt bien…
Le choix avantage les footballeurs. Logique : le sport-roi est le plus médiatisé. S’y côtoient toutes les générations. Il y eut un ‘’Kopa’’ dans la décennie 1960 : Jean-Marie Loukoki (Diables-Noirs), un numéro 10 entré dans la légende grâce à ses amortis aériens et son éblouissante prestation face au Stade de Reims (France) dont il fut le tombeur en 1962 au Stade Eboué devant le Président de la République.
Léopold Ndey (CARA, Etoile du Congo et Diables-Noirs) était réputé pour la fulgurance de ses tirs.
Le gardien de but Paul Tandou (CARA, Diables-Noirs et Etoile du Congo) : les circonstances de la vie ont fait qu’il a porté le maillot national de la RDC et du Congo.
Dans une sélection accaparée par le clan brazzavillois on ne peut plus railleur, Maurice Ondjolet réussit le tour de force d’être le premier joueur de Pointe-Noire à s’y imposer.
Quant à Makouana ‘’Bolida’’, ses duels avec le géant camerounais Mbapé Léppé sont entrés dans la légende.
Passons sur les Foundoux ‘’Mulélé’’ (Patronage Sainte-Anne), Poaty ‘’Hidalgo’’ (V.Club-Mokanda), Ongagna ‘’Excellent’’ (Patronage Sainte-Anne, AS Bantou et Etoile du Congo), Gilbert Itsa ‘’Milou’’ (CARA, Juvisy et Inter Club), Balékita ‘’Eusébio’’ (Patronage Sainte-Anne, Etoile du Congo, Ajaccio, Toulon, Montpellier et Inter Club).
La décennie 1970. Minga ‘’Pépé’’ (V.Club-Mokanda, Patronage Sainte-Anne et Inter Club) et son but en demi-finale de la CAN 1972 à Yaoundé, les Camerounais ne l’ont jamais oublié.
Alphonse Yangha (CARA) inscrivit 9 buts lors de la Coupe d’Afrique des clubs champions de 1974, à une unité de Moukila ‘’Sayal’’. Comment ne pas citer Gabriel Ndengaki (Etoile du Congo), un défenseur intraitable et buteur.
Concernant les années 1980, on peut retenir les noms de Christian Mbama (CARA, Stade Français), Mouyabi ‘’Shaleur’’ (Kotoko, Chaumont, AS Beauvais, AS Sogara et Compiègne), Martin Nkouka ‘’Matins’’ (Diables-Noirs, SC Toulon), Ange Ngapy (CARA, Seraing, etc.), Bakékolo ‘’Kwakara (AS Cheminots, Diables-Noirs, Le Puy, etc.
Les handballeurs ne sont pas en marge: Emmanuel Eta-Onka (Inter Club), Didier Nsonga (Diables-Noirs), Thomas Yamba (Patronage Sainte-Anne, CARA, Inter Club), Jacques Makino ‘’Wello’’ (Inter Club), Nicole Oba (Etoile du Congo), Yvonne Makouala (Etoile du Congo), Isabelle Azanga (CARA), Micheline Okemba (AS Bantou, Etoile du Congo), Linda Noumazalaye (Etoile du Congo). Tout comme les basketteurs: Jean-François Bansimba ‘’Souris’’, Matoumona ‘’Titus’’, Zéphyrin Kimbouri.
On retient aussi les volleyeurs Richard Nsonga, Yves-Daniel Yoka, Joseph Ndéké, Calixte Nganongo; l’haltérophile Emmanuel Delima; les athlètes Prosper Tsondzabéka et Brigitte Baegné; le judoka Alexandre Makaya; le cycliste Dell’Annunziata Jeannot; le karatéka Alexandre Boumbou ‘’Balex’’.
Mais il va de soi que bien d’autres avaient leur place dans ce palmarès. Et ils sont nombreux à se bousculer au portillon. Il faut aider le public à les découvrir. ‘’Un sport ne vaut rien sans stars’’, dit-on.

Jean ZENGABIO

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

26 septembre 2020, 03: 32

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 403)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (10 145)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (7 081)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 29
  • 22 961
  • 1 923
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
dictum id accumsan venenatis elit. fringilla