Sélectionner une page

CÉLÉBRATION DU 20e ANNIVERSAIRE DE LA SOCIÉTÉ DE TÉLÉPHONIE MOBILE AIRTEL CONGO : Pointe-Noire, la capitale économique congolaise, n’était pas en reste

CÉLÉBRATION DU 20e ANNIVERSAIRE DE LA SOCIÉTÉ DE TÉLÉPHONIE MOBILE AIRTEL CONGO : Pointe-Noire, la capitale économique congolaise, n’était pas en reste

Créée sur les cendres de Celtel Congo en décembre 1999, la société Airtel Congo, le leader de la téléphonie mobile au Congo, a soufflé sur ses 20 bougies d’anniversaire. A Pointe-Noire, une manifestation festive a eu lieu le 25 janvier 2020 à l’hôtel Le Fez, où M. Benoît Janin, le Directeur général, a reçu en dîner de gala tout le gratin politique et socioéconomique de la ville océane. Congratulations et remise de prix aux employés les plus anciens de la ville ont aussi marqué la célébration.

On se souvient qu’après le lancement de son réseau qui a nécessité des investissements considérables, Airtel Congo a été le premier réseau de téléphonie mobile à vulgariser l’accès au téléphone portable. A cette époque, c’était encore un luxe de posséder un téléphone portable, dont les prix étaient hors de portée de la majorité des Congolais. Il s’agit là d’une ambition affichée d’offrir le meilleur de la téléphonie mobile aux Congolais, et qui a amené Airtel Congo à développer des services qui, aujourd’hui encore, contribuent à rendre le quotidien encore plus facile. A titre d’exemple, l’installation des cabines téléphoniques qui permettent d’appeler à moindre coût, la vente de téléphone portable à prix bas, etc. ainsi que les Sap-sap ou recharge rapide de crédit. «Airtel a été le premier à favoriser l’inclusion financière dans le pays, grâce aux paiements et transactions financières depuis un portable, un système appelé Airtel Money. Et plus récemment, Airtel a déployé un vaste réseau de kiosques modernes sur l’ensemble du territoire congolais, où facilement les clients peuvent effectuer leurs transactions. De ce fait, il y a peu, Airtel Congo a dépassé la barre du demi-million de clients actifs sur Airtel Money», a annoncé, avec une fierté légitime, Benoît Janin, le Directeur général d’Airtel Congo.
De même, Airtel Congo a été le premier à favoriser l’inclusion digitale des Congolais, avec la vulgarisation de l’internet; grâce d’abord aux technologies 2G, puis 3G et enfin 4G.
A rappeler qu’Airtel offre, actuellement, le plus grand réseau internet du pays, avec en plus un réseau 4G quasiment à 100% partout au Congo.
Par ailleurs, en République du Congo, Airtel a beaucoup investi dans le domaine social, avec l’équipement de plusieurs écoles qui ont reçu un soutien financier et/ou matériel, les dons aux orphelinats de Brazzaville et de Pointe-Noire organisés chaque année par les employés qui acceptent des prélèvement sur leurs salaires, ou encore des dons dans plusieurs hôpitaux du Congo. D’ailleurs, depuis 2014, le programme santé d’Airtel Congo a connu à Pointe-Noire, Brazzaville, Madingou et autres localités plus de 7.000 consultations médicales gratuites ou plutôt prises en charge par l’entreprise.
Le rapprochement des communautés locales fait aussi partie du plan d’action d’Airtel Congo, afin de mieux répondre à leurs besoins. C’est ainsi que dans le domaine du sponsoring, ces 20 dernières années, Airtel n’a cessé de soutenir, autant que possible, des centaines d’initiatives dans divers activités culturelles, sportives, notamment le soutien aux Diables-Rouges, l’équipe nationale de football, à l’occasion de leur qualification à la Coupe d’Afrique des nations de football en 2015 en Guinée équatoriale.
Dans le domaine du soutien à l’entreprenariat local, de nombreux acteurs économiques congolais ont déjà bénéficié du soutien d’Airtel Congo.
Le speech de circonstance du D.G. d’Airtel Congo s’est achevé sur une note de remerciements aux autorités administratives, politiques et économiques locales qui appuient l’action de la société qu’il dirige, à travers leurs soutiens multiformes. Un soutien à raison, d’autant plus que de l’avis de Jean-Louis Banthoud, le Directeur de Cabinet représentant le Préfet de Pointe-Noire, Airtel a su marquer le réseau communicationnel congolais par un développement qualitatif et quantitatif au regard de l’évolution de sa clientèle ici au Congo…. Nous souhaitons que ce développement puisse continuer au bénéfice des populations’’ a-t-il dit.
Merci aux partenaires d’Airtel Congo
La fête des 20 ans d’Airtel Congo a aussi été celle de ses partenaires, distributeurs des offres de cette société.
Saisissant donc cette occasion, Eddy Goma, le Directeur de ventes d’Airtel Congo, a traduit la reconnaissance de l’entreprise à leur endroit. «Dans notre recherche d’excellence et de performances, ensemble, nous avons transformé la vie de nombreux de nos clients. L’histoire qui nous unit est inébranlable, allusion, entre autres, aux difficultés à faire acheminer les produits Airtel dans les localités les plus difficilement accessibles…Nous disons à tous nos partenaires de distribution un grand Merci, car cela était parfois pénible d’accéder dans les marais de Mossaka ou encore la forêt dense de Divénié, nous nous sommes battus ensemble pour faire rentrer tous les Congolais dans le village planétaire du 21e siècle, en leur apportant le téléphone, les cartes de recharges ou encore l’internet», a-t-il affirmé. En effet, Airtel Congo a créé de nombreux emplois, avec environ 29.000 points de vente sur l’ensemble du territoire congolais ayant permis la connexion de plus de 2 millions d’abonnés Airtel au Congo.
Gratitude et reconnaissance aussi de la société à l’ensemble de son personnel, les collaborateurs, notamment les plus anciens, grâces auxquels toutes les performances ont été atteintes, les réussites réalisées. Puisse leur engagement se perpétuer, se poursuivre. Ainsi, un échantillon de 4 agents ont reçu des distinctions honorifiques pour leur ancienneté dans l’entreprise. Et soufflé sur les 20 bougies d’anniversaire, avant le gouter du somptueux gâteau.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

25 septembre 2020, 04: 19

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 041)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (9 830)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (6 915)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 37
  • 22 095
  • 1 795
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
mattis dolor. felis nunc Praesent risus. Aliquam Donec