Sélectionner une page

BRAZZAVILLE : L’arrêt du chantier Makazou-Mairie Mfilou douche la population

BRAZZAVILLE : L’arrêt du chantier Makazou-Mairie Mfilou douche la population

Depuis bientôt trois semaines, le chantier d’aménagement et de bitumage de la voie d’accès à la mairie de Mfilou-Ngamaba, qui desservira les quartiers Makazou et Mahité, fait du surplace alors que son taux de réalisation dépasse les 90%. Toute chose qui désappointe la population.

La relance de ce chantier confié à la société SGE-C en juin dernier a suscité de l’espoir chez les habitants et les usagers de ce tronçon. Chaque jour, il grouillait d’ouvriers. Les travaux avançaient à pas de géant, constatait-on, parfois même avec une légère avance sur le chronogramme normal. Les habitants de Mfilou-Ngamaba affirmaient déjà que la pénibilité de circulation dans leur arrondissement ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir, puisque l’achèvement de ces travaux signifierait que la route de La Base qui est actuellement leur unique voie goudronnée d’accès et de sortie serait désengorgée. En effet, la circulation y est infernale avec son lot de longues attentes et d’embouteillages fréquents. Malheureusement, le chantier sur lequel ils fondaient beaucoup d’espoir subit de nouveau un retard.
Sera-t-il réamorcé ou carrément abandonné? C’est la question que les habitants et usagers se posent. Difficile d’y répondre pour le moment, car les travaux sont toujours à l’arrêt pour des raisons non encore expliquées. On croyait pourtant que ce chantier allait être relancé sur de nouvelles bases, il n’en serait rien, puisqu’à peine quelques trois mois après son redémarrage, il connaît un arrêt brusque qui perdure avec toutes les conséquences qui en découlent pour le projet et les travailleurs concernés.
Vraisemblablement, l’entreprise SEG-C serait encore fragilisée financièrement. «De notre côté, nous avons bien commencé le boulot, mais depuis deux mois on attend le financement supplémentaire pour poursuivre les travaux. L’entreprise a été obligée de mettre le personnel en congé temporaire. Il ne reste que quatre agents sur le chantier», confie une source qui a requis l’anonymat.
La livraison à temps de ce chantier semble s’éloigner au vu des péripéties peu rassurantes que connaît ce projet depuis une décennie. Cet ouvrage est indispensable pour le désenclavement des quartiers de Mfilou-Ngamaba et, à ce titre, il doit faire l’objet d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics, à l’instar des autres routes réalisées dans d’autres arrondissements de Brazzaville, dit l’homme de la rue.

Jean ZENGABIO.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

30 octobre 2020 19 h 38 min

Editorial

LE CHU, UN VAUDEVILLE !

Il y a littéralement du vaudeville dans ce qui se passe de jour en jour au CHU. Notre plus grand hôpital est présenté comme le miroir de ce que nous pouvons faire de mieux au service de la santé au Congo depuis Brazzaville. Malheureusement il est aussi, résolument, le condensé de nos médiocrités les plus absurdes. Ou peut-être la préfiguration du Congo qui sera. Musèlements, insultes, décisions prises un lundi et contredites le mardi, personnel pérorant au nom d’un meilleur service mais donnant l’impression de vouloir n’en faire qu’à sa tête.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 250)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 199)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (12 777)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 2
    • 944
    • 45 181
    • 5 535
    • 1 225
    • 4
    • 11
    • 1
    • 25 octobre 2020
    at accumsan Aenean sem, ipsum justo