Sélectionner une page

Bouenza-Education : Le député Michel Mboussi Ngouari offre deux écoles à sa circonscription

Bouenza-Education : Le député Michel Mboussi Ngouari offre deux écoles à sa circonscription

Flambant neuf, deux jolies écoles ont été remises aux autorités politico-administratives de Mouyondzi et au directeur départemental de l’Enseignement général de la Bouenza. C’est l’œuvre d’un fils du terroir, un bienfaiteur: Michel Mboussi Ngouari, député de Mouyondzi qui a déclaré: «on a trop parlé, il faut agir maintenant pour sauver l’école congolaise». 17 millions et 22 millions 835.000 Fcfa, tels sont les montants consentis pour réaliser respectivement les écoles des villages Boumoyo et Manganza.

La remise officielle de ces écoles primaires s’est déroulée les 16 et 17 janvier 2020 au village Boumoyo et au village Manganza en présence du sous-préfet de Mouyondzi et du directeur départemental de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation de la Bouenza ainsi que de nombreux invités. Reconnu bienfaiteur dans son terroir, le député vient de réaliser une autre de ses promesses de campagne dans son fief électoral.
Deux écoles coquettes, on peut dire; des joyaux construits en quatre mois, en temps de crise financière au Congo, c’est un sacrifice énorme. L’école du village Boumoyo a été construite en matériaux durables. Le bâtiment principal mesure 33m de long et 9m de large, compte trois salles de classe multigrades à cycle complet. Les salles obéissent aux normes pédagogiques. Il y a un bloc administratif et une bâche à eau de 1000 litres avec trois robinets et quatre toilettes modernes. En réponse au mot d’ordre «une école un champ», les élèves ont planté un hectare d’ananas.
S’agissant de la coquette école de Manganza, placée presque au milieu du village, elle est constituée d’un bâtiment mesurant 29m de long et 9,50m de large, un bloc administratif et trois salles de classe multigrades au standard pédagogique avec un cycle complet, mais avec un effectif de 422 élèves pour seulement 40 tables-bancs et un seul enseignant titulaire.
En quatre mois de travaux, les ouvriers qui ne sont venus que du district de Mouyondzi, ont creusé, malaxé et poli ces deux joyaux admirés de tous. Le sous-préfet de Mouyondzi, Jean Pierre Kiba, a exprimé solennellement sa gratitude au député: il a souligné que ces écoles sont léguées à plusieurs générations d’élèves du district de Mouyondzi. Elles scintilleront comme une étoile polaire. Jean Pierre Kiba qui a demandé à Michel Mboussi Ngouari de continuer à maintenir la flamme allumée pour des œuvres de cœur.
Pour sa part, Jean Serge Rufin Mabioka, représentant du directeur départemental de l’Enseignement dans la Bouenza, a affirmé que le geste du député était plein d’amour et de générosité. L’avenir de demain, a-t-il dit, il faut le penser aujourd’hui.
Les écoliers de Boumoyi et de Manganza qui étudiaient dans les salles de classe de branchages et insalubres peuvent s’estimer heureux. Ils ont dit toute leur reconnaissance au député et ont promis faire de bons résultats scolaires.
A Boumoyi comme à Manganza le député de Mouyondzi qui a également fait des dons de fournitures scolaires et matériels didactiques à ces écoles s’est exprimé en ces termes: «Les constructions et réhabilitations des structures scolaires ne relèvent pas de la compétence des députés. J’avais promis, je viens de le réaliser. Regardez ce bâtiment comme il est propre et beau. Je vous aime et je sais que vous êtes l’avenir de demain.»
Le développement comme le souligne le chef de l’Etat ne vient pas spontanément avec le temps qui passe, il est avant tout une affaire des humains. Le député Michel Mboussi Ngouari vient? selon le sous-préfet de Mouyondzi, d’apporter du sien dans l’œuvre de reconstruction nationale.

Bolex MISSENGUE

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 118 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 118 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

15 novembre 2020 18 h 36 min

Editorial

Où est passé le virus ?

Nous jonglons avec le coronavirus. Masque de guingois, solutions hydroalcooliques en fantaisie, mains à laver quand on veut, bus bondés pourvu que le policier du carrefour soit occupé à chercher qui verbaliser entre ceux qui ne portent pas de masque et ceux qui ne portent pas de casque à moto, nous sommes des légalistes à géométrie variable.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (38 905)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (18 266)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (15 640)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 1 235
  • 1 303
  • 54 329
  • 15 novembre 2020
pulvinar sed ipsum ut venenatis id ut Praesent massa elementum ut