Sélectionner une page

ATHLETISME : Premiers résultats positifs pour la nouvelle Fédération

ATHLETISME : Premiers résultats positifs pour la nouvelle Fédération

José Cyr Ebina et son bureau qui avaient pour mission, dès leur élection à la tête de la Fédération congolaise d’athlétisme (FCA), de remettre sur pied l’athlétisme national, peuvent se frotter les mains. Les athlètes qu’ils ont conduit à Douala ont ramené 9 médailles dont 5 en or. Cependant, le plus dur reste encore à faire.
Douala accueillait le week-end dernier le Grand Prix d’athlétisme CAA que les athlètes camerounais ont dominé en termes de représentativité et de médailles. Plusieurs pays africains, 16 au total, étaient présents au Stade Japoma qui a abrité cette compétition du calendrier coordonné de la Confédération africaine d’athlétisme. Et pendant deux jours (les 22 et 23 mai), on a noté la présence des athlètes congolais. Ils ont honoré le drapeau malgré une préparation de misère et des conditions de voyage pas idéales.
Pour une petite délégation de 10 athlètes, les Congolais ont en effet occupé la deuxième place derrière le pays hôte. Ils la doivent surtout à la sprinteuse Natacha Ngoye Akamabi, vainqueur des 100 et 200m, puis en équipes des relais 4x100m mixte et 4x400m mixte. Selon José Cyr Ebina, qui a conduit la délégation congolaise, Natacha a tout simplement «survolé» le meeting de Douala.
La meilleure sprinteuse congolaise évolue depuis 2018 à Lomé (Togo), dans un centre d’entraînement de haut niveau, sous la férule d’un encadreur burkinabè, Jean-Paul Sawadogo.
D’autres noms sont quand même à souligner dans la sélection congolaise, notamment Mboussi Ngouari et Cécilia Bouendé. Le premier a donné au Congo la cinquième médaille d’or tombée dans son escarcelle. Venu de Dakar où il est sociétaire du Centre international d’athlétisme de cette ville sous la férule du Sénégalais Mamadou Wane, Mboussi Ngouari a réalisé un temps de 1’50’’32 au 800m, ce qui est son nouveau record personnel. Quant à Cecilia Bouendé, elle est auteure d’une médaille d’argent au 400m et deux autres en bronze, au 200m et au relais 4x100m. La dernière médaille de bronze congolaise a été obtenue au 5000 m hommes.
De retour de Douala, lundi 24 mai, José-Cyr Ebina a rappelé aux athlètes et à leurs encadreurs techniques et administratifs que les premières médailles de leur mandat ne sont pas une fin en soi. Il leur a demandé de «redoubler d’effort», l’objectif étant dans l’immédiat, d’aller cueillir des lauriers aux Championnats d’Afrique prévue du 24 au 28 juin au Nigeria. Le président de la FCA a aussi invité d’éventuels partenaires à accompagner l’athlétisme à travers la mise à disposition de moyens financiers, afin de lui permettre de rivaliser d’égal à égal avec les autres pays.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 20 h 37 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 5
  • 2 206
  • 1 991
  • 350 764
  • 28 juillet 2021