Sélectionner une page

ATHLETISME/DECOUVERTE : Samba-Mayéla, une Congolaise…française !

ATHLETISME/DECOUVERTE : Samba-Mayéla, une Congolaise…française !

Cyréna Samba-Mayéla, une jeune athlète de 19 ans, a décroché la médaille d’or du 100 m haies des championnats de France Elite et Espoirs organisés il y a deux semaines par la Fédération française d’athlétisme (FFA). Cyréna, qui court pour la France comme avant lui plusieurs Africains nés dans ce pays, s’est donc imposée parmi les tout meilleurs athlètes de l’Hexagone. Un honneur qui rejaillit aussi sur le Congo, le pays de ses parents.
La saison athlétique française met souvent en vedette des athlètes d’origine africaine. Le 12 septembre dernier à Albi, une Franco-congolaise née en France était sur la piste: Cyréna Samba-Mayéla, spécialiste de la course de haies (obstacles), sociétaire depuis peu de Lille Métropole d’athlétisme. Ainsi, malgré une longue période d’inactivité consécutive à la pandémie liée au coronavirus, l’originaire du Congo, remarquable d’aisance, a couru le 100m haies féminin en 12’’73 (nouveau record personnel), troisième chrono mondial de l’année. Cette performance lui a permis de devenir championne de France en plein air, bien qu’étant encore junior. C’est son deuxième titre national cette année, après celui du 60m haies en salle en février dernier à Liévin.
Si Cyréna Samba-Mayéla était tout sourire aux championnats de France, elle n’était pas dans le coup le 17 septembre dernier à Rome (Italie) où elle découvrait la Ligue de diamant. Pour ses grands débuts dans le circuit mondial de l’IAAF, elle n’a pu prendre que la septième place du 100m haies en 13’’29, une épreuve remportée par la Néerlandaise Nadine Visser en 12’’72.
Cyréna, qui se prépare à l’INSEP de Paris, n’a pas pour autant mis fin à ses ambitions. Déjà championne d’Europe Cadets et vice-championne du monde, elle veut se rapprocher du record de France espoir détenu par Monique Ewanjé-Epée (championne d’Europe en 1996 avec 12’’65). Si elle bat ce record cela signifiera qu’elle a réalisé les minimas olympiques pour la participation aux Jeux olympiques 2021 de Tokyo, fixés à 12’’64. A long terme, elle vise les Jeux olympiques 2024 de Paris.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

30 octobre 2020 19 h 53 min

Editorial

LE CHU, UN VAUDEVILLE !

Il y a littéralement du vaudeville dans ce qui se passe de jour en jour au CHU. Notre plus grand hôpital est présenté comme le miroir de ce que nous pouvons faire de mieux au service de la santé au Congo depuis Brazzaville. Malheureusement il est aussi, résolument, le condensé de nos médiocrités les plus absurdes. Ou peut-être la préfiguration du Congo qui sera. Musèlements, insultes, décisions prises un lundi et contredites le mardi, personnel pérorant au nom d’un meilleur service mais donnant l’impression de vouloir n’en faire qu’à sa tête.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 250)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 201)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (12 779)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 1
    • 951
    • 45 188
    • 5 535
    • 1 225
    • 4
    • 11
    • 1
    • 25 octobre 2020
    ut Donec pulvinar eget mattis quis, felis ipsum id libero. sem, commodo