Sélectionner une page

Association des Anciens du lycée de la libération (ALL) : Les lauréats de la 9e édition de l’émulation scolaire 2020 ont été primés

Association des Anciens du lycée de la libération (ALL) : Les lauréats de la 9e édition de l’émulation scolaire 2020 ont été primés

Sous les auspices de Bertin Maboulou, chef de service de l’Enseignement secondaire à la Direction départementale de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation (DDEPSA) de Brazzaville, l’association des Anciens du lycée de la libération (ALL) n’a pas dérogé à sa tradition. Elle a tenu, samedi 29 février dernier, la 9e édition de l’émulation scolaire 2020. Comme l’an dernier, 24 meilleurs élèves de tous les niveaux, toutes séries confondues, ont été primés au titre du premier trimestre de l’année scolaire 2019-2020.

Dictionnaires, livre de français, de mathématiques, de sciences naturelles, de sciences physiques, d’anglais, de philosophie, etc. ont constitué le kit qui a été remis aux élèves les plus méritants. L’ALL était représentée par Davy Kombo, Yvon Dioulou, Artel Bertrand Ndonga, tous anciens du lycée de la Libération, actuellement scindé en deux établissements dénommés: Lycée Pierre Savorgnan de Brazza A et Lycée Pierre Savorgnan de Brazza B. La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables de ces deux établissements, des parents d’élèves, des récipiendaires et de certains de leurs condisciples.

Au nom des membres de l’association ALL, le docteur Davy Kombo s’est exprimé en rappelant le sens de leur geste. Il s’agit d’encourager les élèves au travail, afin de faire rayonner l’établissement qui a façonné les anciens élèves à la face du monde. Aux parents d’élèves, l’orateur a tout d’abord dénoncé les formes de violences actuellement perceptibles dans différents établissements du secondaire des principales villes du pays, avant de les exhorter à faire preuve de vigilance pour que leurs enfants ne versent pas dans la violence.
Ont été récompensés, les 3 premiers de chaque niveau par ordre d’admission et par série. Il s’agit de: Seconde A: Isaac Ngabidue (14,75 de moyenne sur 20), Sey Emmanuelle Koutsana Seholo (14,58), Ryad Stacle Mank-Mban (14,47); seconde C: Lamule Graig Bawamio (14,41), Coeurssie K. Ndala Ngongo (14,29), Samuel Josué Samba (13,89); Première A: Rubaine Janéis Samba (14,29), Raby Kindélé (13,68), Jodaly Ismal Bafouakouaou (13,39); Première C: Grâce Amlan Foutou Boutoto (13,93), Espérance Makouka Nzengui (12,52), Moutété Mboulou (12,52); Première D: Merveille S. Miakatamboula (13,35), Gad Corneille Samba (12,89), Côme Sagesse Besset (12,40); Terminale A: Gloire Desvie Massouanda (12,34), Kaloussiviko Mieko (12,04), Bénie Elena (11,77); Terminale C: Guynelvie Marianick (13,00), Idriss Loussilaho Nsololo (12,39), Messie Sabou Tsonika (12,17); Terminale D: Gloire Nzaba (12,10), Rébecca V. Tchiellin (11,83), Satya Arché Ngoubili (11,17).
Pour Yvon Dioulou, membre de l’association ALL, l’émulation au premier trimestre revêt une triple signification: une activité planifiée par l’association; réaliser au premier trimestre de l’année en cours, elle pousse les élèves à redoubler d’efforts pour maintenir le cap, enfin suscite l’intérêt des élèves non bénéficiaires à travailler pour espérer faire partie de prochains récipiendaires.
Représentant du DDEPSA de Brazzaville, Bertin Maboulou, lui-même ancien élève du lycée de la Libération, a loué cette initiative salvatrice qui encourage les élèves au travail. Même avis pour Rufin Ludovic Saboukoulou, parent d’élève bénéficiaire, qui encourage l’association à la pérenniser ses actions.
Grâce, Coeurssie et Héléna, tous récipiendaires, ont dit leur reconnaissance à l’association, tout en lui souhaitant le meilleur.
A rappeler que l’ALL a déjà à son actif plusieurs réalisations: la sécurisation du bâtiment E, par la pose de grilles métalliques, la dotation d’une dizaine d’ordinateurs complets et plusieurs émulations avec remises de prix aux lauréats, la réfection des toilettes des élèves, la liste n’est pas exhaustive.
Cette association existe depuis le 15 février 2003.
Apolitique, non-religieuse et à but non lucratif, elle est régie par la loi du 1er juillet 1901 et œuvre pour la promotion et le rayonnement de l’image de l’école congolaise en général, et des lycées Pierre Savorgnan de Brazza A et B, en particulier, tant au niveau local qu’à l’extérieur du pays.
Dirigée par Mme Marie Bantsimba, l’association ALL a son siège en France. Elle vit et finance l’ensemble de ses activités, grâce aux cotisations mensuelles des membres, répartis à travers le monde. Notamment au Congo, en France, en Suisse, en Afrique du Sud, etc.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 147 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 147 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

5 décembre 2020 9 h 43 min

Editorial

Système

Il n’y a pas idée plus répandue dans l’opinion que celle d’ériger en système les pratiques les plus généralement décriées dans la société. Vous parlez de corruption, de passe-droit, de détournement, d’impunité, de faible engagement à contrer les anti-valeurs, de comportements arrogants et insouciants devant le bien public ? On vous présente «le système» comme bouclier et justification à tout. C’est le système !

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (56 747)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (24 305)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (23 758)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 7 352
  • 6 585
  • 69 433
  • 2 décembre 2020
diam porta. luctus tempus ante. Donec id, elit. sem, et, libero.