Sélectionner une page

Assemblée annuelle du REIPER : Des bonnes perspectives grâce au projet ‘’Tobatela bana’’

Assemblée annuelle du REIPER : Des bonnes perspectives grâce au projet ‘’Tobatela bana’’

Le Réseau des intervenants sur le phénomène des enfants en rupture (REIPER) a tenu, à l’initiative de son Conseil d’administration, mardi 15 décembre dernier à son siège, la dernière réunion annuelle relative au projet Appui au développement des actions de prévention et d’assistance aux enfants vulnérables (ADAPAEV). Financé à hauteur de 87% par l’Union Européenne, ce projet s’achèvera en février 2021.

Les membres du Réseau de Brazzaville et de Pointe-Noire, qui y ont pris part de façon proactive, en tenant au respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement, en ce temps de crise sanitaire, ont dans leurs échanges constaté que malgré les lois existantes sur la protection de l’enfance au Congo, de nombreux cas de violations des droits de l’enfant existent encore. La cause? La méconnaissance des lois protégeant l’enfance. Pour la réduire ou la faire reculer, les membres du Réseau ont insisté sur la sensibilisation et la mobilisation des acteurs impliqués: communautés locales, médias, pouvoirs publics, associations, établissements scolaires, grand public… autour des questions liées aux droits de l’enfant. Tout comme ils ont jugé nécessaire d’appuyer des familles vulnérables en les autonomisant, et en renforçant les capacités du REIPER, acteur clé de la protection de l’enfance au Congo.
Les membres ont également échangé et partagé leurs expériences sur la gestion des financements en ‘’cascade’’ reçus de la part de l’Union européenne qui leur ont permis de réaliser des actions d’accompagnement des familles et d’analyser l’impact de la crise sanitaire de COVID-19 sur le travail mené par les associations membres du Réseau.
Ils ont par ailleurs souhaité améliorer la communication entre tous les membres, en mettant en place un réseau téléphonique au sein du REIPER qui donnera accès à une communication mensuelle téléphonique illimitée entre membres et entre ceux-ci et la coordination. Faisant le point sur les avancées du projet, ils ont entrevu les perspectives de mise en œuvre du plan stratégique 2020-2023 adopté lors de la réunion annuelle de 2019 et ses priorités grâce au projet ‘’Tobatela bana’’ qui sera porté par l’ONG Apprentis d’Auteuil et dont le REIPER est coordonnateur.
L’Assemblée générale a entériné l’adhésion d’un nouveau membre, l’AMACO, au REIPER et fait des recommandations pour améliorer l’autofinancement du Réseau, notamment au travers des cotisations statutaires. Elle a en outre défini et encadré le rôle et les responsabilités des points focaux du REIPER dans les départements du Congo.

Viclaire MALONGA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 août 2021 4 h 21 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 192
  • 2 207
  • 305 611
  • 1 août 2021