Sélectionner une page

ARTS MARTIAUX : Equateur Denis Nguimbi, homme de terrain

ARTS MARTIAUX : Equateur Denis Nguimbi, homme de terrain

Sempai Equateur Denis Nguimbi, figure marquante d’Olympic karaté club (OKC) de Tié-Tié, se fait distinguer à Pointe-Noire par la vulgarisation du karaté dans le pays. Il a créé le 1er juin dernier un nouveau club portant le même nom, mais ayant pour siège le quartier Gambouissi. Quelles sont ses motivations ? Suivez-le dans l’interview qu’il a bien voulu accorder à notre consoeur dans la capitale économique.

*Grand maître, vous êtes cofondateur du club OKC dont le siège est à Tié-tié. Qu’est-ce qui a motivé votre initiative de créer un autre club?

**Depuis le confinement, l’activité sportive est en arrêt total dans le pays. Après l’autorisation de reprise du sport individuel et le transport en commun, j’ai pensé reprendre avec le sport. Mais, aller à Tié-Tié du lundi à vendredi pour l’entraînement quotidien était devenu coûteux pour moi, à cause du prix du bus qui a triplé, ajouté à cela les ‘’demi-terrains’’. Sportif né, j’ai pensé ouvrir un club dans le quartier afin d’entraîner les jeunes. C’est désormais chose faite, le plus âgé a quinze ans. Informé de la création de ce club, Me Roc Ngalébaye, ceinture noire 5e Dan, m’a rejoint. Nous le faisons, pour vulgariser cet art qui développe plusieurs vertus chez le pratiquant. Avant d’ouvrir ce nouveau club, j’ai d’abord obtenu l’aval de ma hiérarchie.
*Pourquoi avez-vous choisi le même nom que le club de Tié-Tié?
**Je n’ai pas coupé le cordon ombilical avec le club OKC de Tié-Tié. Bien au contraire, les enfants que nous sommes en train de former ici à Gambouissi font aussi partie intégrante du club OKC de Tié-tié. Si les moyens nous le permettent, nous allons initier des entraînements d’ensemble, afin que les enfants des deux pôles puissent se connaitre et se familiariser. Les meilleurs seront choisis pour les compétitions organisées par la ligue.
*Quels sont les critères à remplir pour intégrer votre club ?
**Il n’y a pas de critères particuliers. Nous remettons à chaque enfant une fiche d’autorisation parentale qui doit nous la retourner dûment signée par son tuteur. Depuis une décennie, le karaté, chez nous, est en déclin en dépit de quelques rares titres et médailles glanés çà et là. Voilà pourquoi, nous voulons relever le défi en accordant plus la priorité aux enfants qui sont la relève de demain. Chez nous, l’inscription est gratuite, et cela suscite un engouement dans le quartier et ses environs, à tel enseigne qu’aujourd’hui, nous avons enregistré 83 juniors, tous Ceinture blanche 9e kyu. Le port du karatéji ou kimono (vêtement d’entrainement) est obligatoire.
*Avez-vous les moyens pour relever ce défi?
**A cœur vaillant rien n’est impossible, dit-on. Avant la fin de l’année en cours, nous allons tenir une réunion avec les parents de nos jeunes karatékas, pour leur présenter notre cahier des charges. Et leur expliquer aussi le bien-fondé de la pratique du karaté qui est non seulement un sport de combat, mais assure un parfait équilibre physique et mental.

Propos recueillis par
Madocie Déogratias MONGO

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

25 septembre 2020, 04: 38

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 044)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (9 834)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (6 915)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 45
  • 22 103
  • 1 797
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
consequat. mattis Donec Phasellus Donec porta. facilisis id amet, pulvinar fringilla