Sélectionner une page

ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE : Messe pour Remicia Rolvie Nguimbi Ndoulou

ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE : Messe pour Remicia Rolvie Nguimbi Ndoulou

Dans le sacrifice eucharistique toute la création aimée par Dieu est présentée au père à travers la mort et la résurrection du Christ par le Christ. Les enfants de l’orphelinat ‘’Inzo Ya Bana, Les Amis de l’Enfant Jésus’’ dirigé par l’abbé Abel Liluala, ont célébré le 20 septembre dernier, une messe d’action de grâce après les 40 jours de la mort de leur sœur, amie, grande-sœur dans l’enceinte de l’orphelinat même, à Koufoli. Cette messe a été présidée par l’abbé Abel Liluala avec à ses côtés les abbés Roger Florent Khiedi Sambou, curé de la paroisse Sainte Face de Jésus et de l’abbé Guy Stanislas Silaho, vicaire, et d’autres invités.
Née le 7 août 2002 à Pointe-Noire, Remicia Rolvie est morte le 11 août 2020 tout juste quatre jours après avoir atteint ses 18 ans, suscitant une grande émotion au sein de l’orphelinat. 40 jours plus tard, jour pour jour, ses amis, ont voulu rendre grâce à Dieu pour cet ange trop vite rappelé à Lui.
La mort est le terme naturel de la vie terrestre même si elle peut paraître injuste pour beaucoup. Pour les Amis de l’enfant Jésus, c’est une rupture douloureuse, très tragique doit nous conforter dans la voie du bien.
Pour l’abbé Abel, Remicia Rolvie représentait l’image de la très bonne fille, qui avait son avenir bien tracé.
La mort arrache souvent les «Bonnes personnes» sur lesquelles on comptait énormément. Cela ne permet pas d’oublier une très chère sœur ou amie. Pour le chrétien, l’espoir est de se dire qu’elle est toujours là.
L’abbé Abel a fait comprendre que la mort n’est pas un obstacle mais le repos par lequel chacun passera. Son homélie était tirée de l’évangile de saint Mathieu (Mt 20, 1-16) proposé pour le 25e dimanche du temps ordinaire de l’année A.
«Il n’est pas facile de parler de la mort, qui est toujours un événement qui bouleverse, déchire. Mais nous, chrétiens, nous avons que la mort c’est une victoire de la vie sur la vie. C’est ce que Saint Paul nous dit dans la deuxième lecture: partir c’est un avantage parce qu’on peut en même temps dire que la parle à la communauté. C’est qu’on peut dire pour la petite Remicia qui part à l’âge de 18 ans. Nous devons marcher au diapason de Dieu, pas selon le diapason humain, c’est-à-dire qu’il faut se situer dans la perspective du royaume».
Pour commémorer cette journée, des témoignages de chacune des filles de l’orphelinat ont été donnés, surtout sur la simplicité de Remicia: une sœur, une confidente, une amie pas comme les autres.
À la fin de cette célébration l’abbé Abel a dit merci à la chorale Les Séraphins de Nzambi pour leur présence et sa participation. Et il a dit un grand merci à tous les bienfaiteurs qui ont soutenu les enfants de l’orphelinat Les Amis de Jésus durant cette épreuve douloureuse.

Madocie Déogratias MONGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 octobre 2020 0 h 36 min

Editorial

PROCHES DE DIEU, PROCHES DES HOMMES

Nos Evêques viennent de boucler leur 49è assemblé plénière. Pendant une semaine, à Brazzaville, ils ont réfléchi à un thème qui mériterait d’autres sessions de travail, d’autres analyses, d’autres recherches: la formation du futur prêtre. Une Eglise est ce que ses fidèle sont, mais elle est aussi ce que sont ses prêtres. Elle tient par la solidité de leur fidélité à la Parole, par la solidité de leurs connaissances de sacerdotes au service de l’Homme.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (28 416)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (14 610)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (11 083)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 2
    • 21
    • 41 603
    • 4 707
    • 1 195
    • 4
    • 11
    • 1
    • 21 octobre 2020