Sélectionner une page

ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE : La paroisse Sainte-Face de Jésus a célébré ses 21 ans d’existence

ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE : La paroisse Sainte-Face  de Jésus a célébré ses 21 ans d’existence

La communauté paroissiale de Sainte-Face de Jésus a célébré le dimanche 11 avril dernier, en la solennité de la Divine Miséricorde, les 21 ans de son existence. Une messe solennelle a été présidée par Mgr Miguel Angel Olaverri, et concélébrée par les abbés Roger Florent Khiedi Sambou, curé; Rostand Boukaka Nsadi, vicaire et Legros Cessac Tchitembo, secrétaire de l’évêque.
La crise sanitaire qui bouleverse la planète a eu son impact aussi sur la célébration de cette fête dans la paroisse, habituellement marquée par de nombreuses festivités. La date elle-même a dû être réaménagée. Mais au-delà de tout, Mgr Miguel a répondu présent avec l’ensemble de la communauté de Sainte Face de Jésus autour de cette messe d’action de grâce.
Dans son mot de bienvenu, l’abbé Roger s’est réjoui de la présence de l’archevêque qui, avec un calendrier chargé, s’est rendu disponible pour célébrer cette messe. Pour l’abbé Roger, fêter l’anniversaire, «c’est aussi l’occasion d’évaluer nos pesanteurs, nos faiblesses, nos limites… Évaluer afin d’améliorer d’avantage, de soumettre à des critiques, des évaluations, des observations, aux remarques, afin de mieux construire l’avenir à la lumière du passé et du présent».
Dans l’homélie tirée de l’évangile selon Saint-Jean (Jn 20,19-31), Mgr Miguel a d’abord mis l’accent sur la Divine Miséricorde, qui a été instituée par le Pape Jean Paul II, pour mettre l’accent sur le Dieu tellement miséricordieux qu’il a donné son fils Jésus comme frère parmi les frères et qui enseigne la miséricorde de Dieu.
«La première lecture brosse un rapide tableau de cette communauté primitive, tandis que la seconde lecture engage ceux qui sont nés de Dieu à vaincre le monde malgré les difficultés de croire. La situation de pandémie du Coronavirus que nous sommes en train de traverser, devrait nous faire revenir à cette réalité des premières communautés chrétiennes: plus de simplicité, plus de fraternité, plus d’entraide et de joie au nom de Jésus Ressuscité. Nous le lisons bien dans l’Évangile: c’est la voie si nous cherchons une foi plus vive, une vie avec le Christ plus exaltante».
Mgr Miguel a invité l’ensemble des chrétiens de Sainte-Face de Jésus à croire sans toujours avoir les signes de l’évidence: heureux ceux qui croient sans avoir vu.
Même si aucune activité particulière n’a été faite ce dimanche 11 avril, les chrétiens de la paroisse jubilaire ont montré leur joie dans l’accueil de l’archevêque.

Madocie Déogratias MONGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 10 h 27 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 895)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 165)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 689)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 19
  • 4 422
  • 13 289
  • 425 123
  • 16 mai 2021