Sélectionner une page

ANNULATION DU BALLON D’OR DE FRANCE FOOTBALL : Que de regrets pour les candidats !

ANNULATION DU BALLON D’OR DE FRANCE FOOTBALL : Que de regrets pour les candidats !

Le Ballon d’or du magazine sportif parisien France Football ne sera pas décerné cette année. Le trophée qui récompense le meilleur joueur du monde sur une saison n’aura pas de lauréat en 2020 alors qu’il y avait de fortes chances que Messi et Ronaldo, qui ont «colonisé’’ cette prestigieuse distinction (11 4’’Ballon d’or’’ à eux deux) ces dernières années, ne soient pas plébiscités cette saison.
L’organisateur a décidé de ne pas attribuer son prestigieux titre en raison des circonstances actuelles liées au COVID-19. Commentant cette décision, la rédaction de France Football a déclaré «que l’histoire du Ballon d’or est très précieuse pour prendre le risque de l’abîmer avec un exercice bancal.» En ces temps agitées, poursuit le magazine, «s’offrir une parenthèse est un luxe en même temps qu’une inestimable nécessité. Pour que le football, dans son ensemble, retrouve de l’allant et de l’élan, de la passion et de l’émotion, vivement que le ballon dore…»
Il s’agit d’une première dans l’histoire du Ballon d’or depuis sa création en 1956. Les candidats à la succession de Lionel Messi, vainqueur du titre en 2019, doivent l’avoir franchement mauvaise en apprenant l’annulation annoncée par France Football. Ils auraient pu profiter d’une année sans titre en Espagne pour le petit argentin (par la taille) et d’une saison un peu moins souveraine de Cristiano Ronaldo, en Italie.
Le Polonais Robert Lewandowski du Bayern de Munich, champion et meilleur buteur de Bundesliga, et le Français Karim Benzema, champion de Liga et meilleur joueur du Real Madrid, semblaient les mieux armés à mi-distance pour décrocher ce trophée. Ils étaient pour la première fois de leur carrière des candidats crédibles à la plus haute marche du podium. Cette saison, sans compétition en sélection, leur offrait des circonstances favorables parce que Lewandowski aura bien du mal à briller avec une Pologne trop juste dans les tournois internationaux et parce que Benzema ne côtoiera plus les Bleus tant que Didier Deschamps en sera le sélectionneur. L’Euro 2021 et la Coupe du monde 2022 ne devraient pas aider le duo de malheureux à prendre leur revanche dans les années qui viennent et cette annulation met peut-être fin à leur dernier espoir dans cette course prestigieuse.
Autres candidats crédibles: le Sénégalais Sadio Mané (28 ans) et le Belge Kevin De Bruyne (29 ans). L’un et l’autre ont été étincelants respectivement avec Liverpool et Manchester City. Ils auront sans doute l’occasion d’y postuler à nouveau, mais ils peuvent nourrir des regrets alors que cette année 2020 couronne leur talent.
Toutefois, Messi et Ronaldo avaient aussi leur mot à dire. Ils pouvaient arracher les suffrages des électeurs, surtout qu’une grande partie de la presse est dans leur poche. Le premier n’a rien gagné en Espagne mais affiché des statistiques (25 buts, 21 passes décisives) qui auraient pu lui offrir la récompense suprême. Le second va sans doute arracher le titre en Italie et peut toujours espérer finir Soulier d’Or. Et puis, leurs clubs, Barcelone et Juventus sont toujours en course en Ligue des champions. L’annulation du Ballon d’or leur porte forcément préjudice. On peut donc les classer aussi parmi les perdants. Pour ces deux-là, une édition ratée, c’est une occasion en moins de marquer l’histoire.

G.-S.M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 novembre 2020 1 h 33 min

Editorial

TROUBLE

Nous vivons une époque de grands retournements, où les notions et les concepts ne disent plus la même chose à tous. Telle est considérée valeur revendiquée, qui est une attitude décriée par d’autres. La vie, la mort, surtout en cette approche de la Toussaint que beaucoup assimilent à une fête célébrant la mort, n’aident pas à unifier les principes.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 518)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 241)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (13 054)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 46
  • 43 198
  • 5 643
  • 1 258
  • 4
  • 12
  • 1
  • 31 octobre 2020
nec ultricies Sed elementum felis vel, venenatis Aenean dolor Curabitur efficitur.