Sélectionner une page

ANNIVERSAIRE : Chine, 71 ans de prospérité et de progrès soutenus

ANNIVERSAIRE : Chine, 71 ans de prospérité et de progrès soutenus

C’est le 1er octobre 1949 que le leader Mao Tsé-Toung proclama la République populaire de Chine. Cette date permet chaque année de faire le point des avancées réalisées et des progrès accomplis dans le développement de ce vaste pays, le plus peuplé du monde.

L’Ambassade de Chine à Brazzaville a convié les journalistes à une courte manifestation lundi 28 septembre, à son siège du Boulevard Lyautey. Date anticipée, cercle de convives restreint, pas de banquet fastueux comme par le passé récent, thermo flash et gel hydroalcoolique: le coronavirus qui impose des gestes barrières est passé par là !
L’ambassadeur de Chine au Congo, M. Ma Fulin, l’a souligné dans son mot: «Depuis le début de cette année, le monde entier est frappé par la Covid-19, pandémie la plus sévère jamais connue depuis 100 ans et la plus sérieuse urgence majeure de santé publique que la Chine nouvelle n’ait jamais connue depuis sa fondation».
Le diplomate s’est félicité que le virus, que d’aucuns présentent comme chinois, ait été vaincu dans le pays même grâce à une action vigoureuse et un élan de solidarité pour sauver des vies à l’extérieur. «Malgré l’immense pression à laquelle elle fait face dans la prévention et le contrôle de la pandémie à l’intérieur du pays, la Chine a apporté, au mieux de ses capacités, des soutiens à la communauté internationale».
M. Ma Fulin s’est loué des efforts soutenus qui ont fait passer en 71 ans une nation de 1milliard 400 millions de personnes d’un état semi-féodal et semi-colonial à la deuxième puissance mondiale qu’elle représente aujourd’hui. «Les grandes réalisations que la Chine a accomplies au cours des 71 années qui ont suivi sa fondation n’étaient pas le résultat d’une chute du ciel et encore moins d’un don des autres, mais d’un travail acharné, d’une sagesse et d’un courage du peuple chinois sous la direction du Parti communiste chinois», a dit dans le sourire courtois le diplomate chinois.
M. Ma Fulin a conclu en promettant de plus amples éclaircissements sur les dommages subis par la route Ketta-Djoum (à la frontière avec le Cameroun), inaugurée seulement en 2016. Tout en assurant que les défauts observés sont dûs à une pluviométrie insistante au cours des dernières semaines et pas une volonté de contrefaçon, il a promis que si les enquêtes devaient révéler des légèretés de la part de la Powerchina International group limited, celle-ci «sera punie» !

Albert S. MIANZOUKOUTA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 novembre 2020 2 h 37 min

Editorial

TROUBLE

Nous vivons une époque de grands retournements, où les notions et les concepts ne disent plus la même chose à tous. Telle est considérée valeur revendiquée, qui est une attitude décriée par d’autres. La vie, la mort, surtout en cette approche de la Toussaint que beaucoup assimilent à une fête célébrant la mort, n’aident pas à unifier les principes.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 525)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 242)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (13 060)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 68
  • 43 220
  • 5 647
  • 1 258
  • 4
  • 12
  • 1
  • 31 octobre 2020
elit. dapibus dictum eleifend Donec dolor.