Sélectionner une page

ALGERIE-NIGER : Accord dans différents domaines

ALGERIE-NIGER : Accord dans différents domaines

Une visite de travail et d’amitié a été effectuée à Alger par le Président nigérien Mohamed Bazoum. Au cours d’une conférence de presse commune, mercredi 14 juillet, ce dernier avec son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune, s’est déclaré «en accord complet sur tous les domaines abordés» avec son homologue. D’après Mohamed Bazoum, les échanges avec Alger ont été fructueux et féconds. Une grande impulsion entre voisins dans le cadre d’un dispositif de coordination, porté côté algérien par Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères, ancien homologue direct de Mohamed Bazoum quand lui-même était le chef de la diplomatie de Niamey.
A Alger, plusieurs thèmes ont été abordés par les deux délégations, à commencer par la coopération sécuritaire. Abdelmadjid Tebboune a souligné que, «nous sommes parvenus à un accord dans ce domaine. Durant son séjour, le président nigérien a visité une usine de fabrication d’équipements militaires. Parmi les autres points abordés sur le plan de la coopération par Mohamed Bazoum, loin de l’Algérie, à l’extrême-est du Niger, «c’est celui d’un programme que le Niger a engagé dans la région de Diffa qui consiste à ramener toutes les populations déplacées depuis l’année 2015. Nous avons besoin de deux types d’assistance, une assistance d’urgence humanitaire, mais aussi une assistance en vue du relèvement économique de la région de Diffa, frontalière du Nigeria», a-t-il précisé.
Les deux délégations ont également évoqué le projet Nigal, ce gazoduc devant passer par le Niger pour relier la côte sud du Nigeria à la côte nord de l’Algérie. Un projet porté en partie par la Sonatrach, société algérienne qui a des permis d’exploration pétrolière au Niger. Autre point abordé, la frontière avec l’Algérie. Le Président nigérien a demandé à ce qu’elle soit rouverte totalement et définitivement. C’est depuis mars 2020 que les passagers sont contraints sur décision algérienne, officiellement en raison de la pandémie. La demande a été acceptée par Alger. Abdelmadjid Tebboune a annoncé ainsi la réouverture totale pour les passages des produits nigériens et algériens.
S’agissant de la question des travailleurs nigériens en Algérie, Abdelmadjid Tebboune a affirmé que, «nous sommes d’accord pour nous entendre sur une politique claire sur ce sujet», a-t-il souligné.

A.P MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 20 h 07 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 2 162
  • 1 991
  • 350 720
  • 28 juillet 2021