Sélectionner une page

ADIEU : ‘’Ya Phil’’, un bénévole charismatique du basket-ball

ADIEU : ‘’Ya Phil’’, un bénévole charismatique du basket-ball

Une page d’histoire de la section basket-ball des Diables-Noirs s’est refermée avec la disparition de Philippe Mahoungou ‘’Ya Phil’’, le 4 août dernier, des suites de maladie. Il sera inhumé ce mercredi 19 août au cimetière Ma Campagne. ‘’Ya Phil’’ était directeur technique et entraîneur des équipes féminines de Diables-Noirs Basket-ball. Jadis, il a servi aussi comme sélectionneur national de l’équipe nationale dames, membre du Comité exécutif de la Fédération congolaise de basket-ball (FECOKET) et membre d’une commission au niveau de FIBA Afrique. Il a animé des stages dans certaines capitales africaines et participé lui-même à plusieurs séminaires à l’extérieur du pays.
Pour ses contemporains, c’est un bénévole charismatique qui s’en est allé. Un seul culte pour ‘’Ya Phil’’: le basket-ball. On a dit de lui un jour un esclave de ce sport. Il l’a découvert à l’école et était sans doute le dernier survivant de la première génération des basketteurs de Diables-Noirs. Une section sportive née en 1969 sur les cendres du Basket Université club (BUC) du docteur Héraud. ‘’Ya Phil’’ y a évolué (début à 17 ans) jusqu’en 1986 (à 33 ans), avant d’en devenir membre du staff technique. Jusqu’au dernier souffle de sa vie. Il a formé des dizaines de jeunes, dont nombreux sont en Europe ou aux Etats-Unis, et donné plusieurs titres nationaux de champion à l’équipe féminine et un à l’équipe masculine. Sans oublier les titres communaux.
‘’Ya Phil’’ était la mémoire vivante de l’équipe. «Je suis né et j’ai grandi dans Diables-Noirs. L’aîné des basketteurs, c’est moi ! », ne cessait-il de rappeler. C’est pourquoi on l’appelait «l’ancêtre».
Il faut dire que sans ‘’Ya Phil’’, la section basket-ball des Diables-Noirs n’existerait plus. Car, après sa dislocation en 1979, il l’a fait renaître et a joué un rôle prépondérant pour sa survie, bon an mal an. Avec le concours de son ami et adjoint Désiré Nsouekéla ‘’Capi Nsoué’’ qui s’occupe encore des équipes masculines. Ils étaient comme deux jumeaux. Mieux, ils s’entendaient comme deux larrons en foire.
Organisateur et meneurs d’hommes, ‘’Ya Phil’’ s’est dépensé sans compter. Seule sa voiture pourra, un jour, raconter : combien de kilomètres avait-il avalé, au service des Diables-Noirs pour passer d’un stade de compétition à un autre ?
‘’Ya Phil’’ ne dissimulait ni ses soucis, ni son amertume devant certaines situations. Mais il était toujours habité par le feu du basket-ball qu’il a servi tout au long de sa vie.
C’est un gros vide, comme ça, que ‘’Ya Phil’’ laisse. Les férus de la balle orange n’ont pas oublié. Ils n’oublient pas heureusement. Et ‘’Ya Phil’’ peut partir en paix. Ses amis sportifs perpétueront sa mémoire, celle d’un battant, d’un organisateur.
Adieu, ‘’Ya Phil’’! Repose en paix, et que le Seigneur t’accueille dans sa maison…

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 décembre 2020 12 h 40 min

Editorial

Système

Il n’y a pas idée plus répandue dans l’opinion que celle d’ériger en système les pratiques les plus généralement décriées dans la société. Vous parlez de corruption, de passe-droit, de détournement, d’impunité, de faible engagement à contrer les anti-valeurs, de comportements arrogants et insouciants devant le bien public ? On vous présente «le système» comme bouclier et justification à tout. C’est le système !

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (53 722)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 900)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (22 150)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 2 662
  • 2 037
  • 57 983
  • 2 décembre 2020
accumsan commodo dapibus velit, ultricies ipsum felis