Sélectionner une page

ACTUALITÉ GOUVERNEMENTALE : L’œuvre qui se tisse au quotidien

ACTUALITÉ GOUVERNEMENTALE : L’œuvre qui se tisse au quotidien

L’approche de l’élection présidentielle du 21 mars prochain n’y est sans doute pas étrangère, mais il y a ces jours derniers comme une volonté marquée du Gouvernement d’éclairer l’opinion nationale sur son action. Eclairer est d’ailleurs le mot juste pour cette visibilité à l’action du Gouvernement. Lorsqu’on aligne les différentes activités, on est étonné de se rendre compte que le Premier ministre Clément Mouamba et son équipe travaillent ! Un récapitulatif des poses de premières pierres, lancement d’activités et autres inaugurations tracent une frénésie d’engagements pour le bien des populations dans différents secteurs. En éducation, dans les infrastructures et les équipements, l’équipe du Premier ministre est à l’œuvre.
• Le 10 février dernier, le Premier ministre est allé remettre officiellement aux autorités scolaires et départementales de la Lékoumou, à Sibiti, la Salle multimédia de l’école Henri Bounda. Ce fut un acte de reconnaissance à l’établissement qui a vu ses premières années d’élève, mais aussi une volonté d’aider, conformément à la volonté du Président Denis Sassou-N’Guesso, d’arrimer le secteur éducatif à la modernité. Et cela d’autant plus fortement que cette salle multimédia a aussi été équipée d’une bibliothèque très fonctionnelle, mettant au service des élèves des connexions internet haut-débit. Bref, tout un paysage qui tranche avec l’atmosphère des lieux d’études à la fin des années 1950 et de l’élève Clément Mouamba ! «Nous exprimons notre reconnaissance à la Fondation MTN-Congo et saluons l’implication de Son Excellence M. le Premier ministre Clément Mouamba» pour l’aboutissement de ce projet, a dit une élève au nom de ses petits camarades.
• Dans les mêmes premiers jours de février aussi, le Premier ministre chef du Gouvernement, a posé la première pierre de l’hôtel des Impôts de Sibiti. Il sera bâti sur une superficie de plus de 191 M2 et accueillera la direction départementale des impôts et des domaines de la Lékoumou. Sous l’impulsion du Gouvernement, les hôtels des impôts poussent comme des champignons sur tout le territoire : après Brazzaville, Ouesso, Nkayi et donc, maintenant, Sibiti devraient s’enorgueillir de leur hôtel des impôts particulier.
• Toujours en début du mois, le Gouvernement de M. Clément Mouamba a réceptionné un premier lot de vaccins contre la COVID-19, don du Gouvernement chinois avec la société Sinopharm au Congo. Le Gouvernement a précisé que ce premier lot permettra, à terme, de vacciner quelques 173.000 Congolais, puis 3 millions de Congolais ensuite.
• Le 11 février, le Premier Clément Mouamba s’est rendu au domicile de l’ancienne ambassadrice du Centrafrique au Congo. Mme Charlotte Fayanga, décédée en France, était aussi la Doyenne du corps diplomatique au Congo.
• Le 18 février, le Premier ministre s’est rendu au barrage hydroélectrique de Moukoukoulou, dans la Bouenza. Il y a procédé au redémarrage de la 3ème turbine de cette installation stratégique, fruit de la coopération congolo-chinoise, victime des attaques des belligérants pendant les années de «la bêtise humaine». La turbine était en arrêt depuis dix ans. Son Excellence Clément Mouamba s’est félicité de l’expertise congolaise qui a abouti à cette restauration, et à moindre frais, trahissant un souci d’économie très louable en ces temps de crise. «Ces réparations nous ont coûté 1 milliard sur fonds propres de la E2C, alors que les experts étrangers nous en demandaient 6 fois plus. Elles ont été menées conformément à la volonté du Chef de l’Etat qui veut qu’on en fasse plus avec peu et, surtout, de puiser dans nos propres talents en sollicitant moins l’Etat».

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 02 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 755)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 507)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 842)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 21
  • 10 416
  • 15 694
  • 391 522
  • 21 avril 2021