Sélectionner une page

18e ANNIVERSAIRE DE X-OIL CONGO : Deux nouvelles stations-service inaugurées à Brazzaville et à Pointe-Noire

18e ANNIVERSAIRE DE X-OIL CONGO : Deux nouvelles stations-service inaugurées à Brazzaville et à Pointe-Noire

A l’occasion de son 18e anniversaire, la société X-Oil Congo a inauguré deux nouvelles stations-service à Brazzaville et à Pointe-Noire. Il s’agit des stations-service Moussosso, à Mayanga, au sud de Brazzaville, et Côte-Mondaine à Pointe-Noire, non loin du Port. Deux nouveaux joyaux aux standards requis et aux exigences de qualité renouvelées pour mieux servir ses clients.

Située au croisement des avenues de l’OMS et Moussosso, au quartier Mayanga, à quelques encablures du siège Afrique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la station-service Moussosso trouve son intérêt dans la diversité de ses services de proximité dans une zone qui en avait réellement besoin. Les attentes des clients des quartiers Mayanga, OMS, Poto-Poto Djoué et Mantsimou, au sud de Brazzaville, peuvent s’y servir en carburants, lubrifiants et autres services liés à la consommation de produits divers.
Outre la distribution de l’essence, du gasoil et du pétrole, la station-service de Moussosso dispose de lubrifiants automobiles de la marque Shell dont X-Oil est le représentant exclusif au Congo.
Dans sa boutique, avec une terrasse qui offre une vue imprenable de Moussosso, on trouve des produits de consommation courante aussi bien alimentaires que des produits d’entretien corporel. La station offre un service complet d’entretien de véhicule et de lavage.
A Pointe-Noire, où le préfet du département, Alexandre Honoré Paka, a procédé à l’ouverture officielle de la station dite Côte-Mondaine, sur le boulevard Loango réhabilité grâce au partenariat de X-Oil Congo et la Mairie, c’est une infrastructure neuve annexée à des services extras indispensables aux stations-service de dernière génération.
Une piste de circulation et de distribution de carburant d’une superficie de 1090m², dotée de huit pompes installées sur quatre îlots: quatre pompes moyen débit pour les véhicules légers et deux pompes gros débit diesel pour les poids lourds. L’une des particularités de cette station-service, située non loin de l’entrée du Port, ce sont les dispositions prises par X-Oil de permettre aux véhicules poids lourds de mieux se servir.
Sur cet espace, une mini-supérette moderne destinée à la vente de divers produits ainsi que des lubrifiants Shell, côtoie un point chaud pour la consommation de plats et de boissons, à laquelle est rattachée une cuisine. La station Côte Mondaine, c’est aussi une baie d’entretien automobile et une autre de lavage de voitures bien équipées. Une borne à air de gonflage pneumatique gratuite est installée à l’entrée, à la disposition de tous les clients.
«L’engagement de X-Oil Congo aujourd’hui est de vous garantir la meilleure qualité de ses services possibles, la disponibilité de ses produits, mais également une assistance et des conseils de tous les instants afin de donner longue vie à votre véhicule automobile, ainsi qu’à vos groupes électrogènes et autres moyens roulants», a déclaré à Pointe-Noire, le 31 juillet, Fabrice Donald Fylla Saint-Eudes, directeur général adjoint de X-Oil Congo.
Lors des deux cérémonies, à Brazzaville comme à Pointe-Noire, un échantillon d’agents de X-Oil Congo ont reçu des diplômes de mérite pour récompenser leur ancienneté. Les 18 ans de X-Oil Congo ont, par ailleurs, été épicés de célébrations, opérations promos et la grande tombola avec deux taxis à remporter dans les deux villes.

Sévérine EGNIMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 16 h 06 min

Editorial

Et le Sahara Occidental ?

Il fut une époque dans ce pays, où les causes des peuples étaient au centre d’un activisme certain. Pour le Congo «communiste», les luttes de libération relevaient du devoir sacré d’une Nation en construction. La guerre de libération en Angola nous a vus dans l’implication aux côtés du MPLA, la Namibie avec la Swapo, le Zimbabwe de Robert Mugabe et sa Zanu PF.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 781)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 918)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 009)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 6
  • 1 104
  • 2 853
  • 77 274
  • 7 janvier 2021
Aenean ipsum venenatis venenatis, facilisis commodo risus id, ante. elit. luctus Praesent