Fête patronale du grand séminaire de philosophie Mgr Georges Firmin Singha : Célébration du 21ème anniversaire, engagement des séminaristes légionnaires

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dimanche 25 mai 2014, le grand séminaire de philosophie Mgr Georges Firmin Singha de Kinsoundi a célébré sa fête patronale, marquant le 21ème anniversaire de cette maison de formation des futurs prêtres du Congo et la mort de Mgr Georges Firmin Singha, à qui l’institution est dédiée. Les deux événements ont été commémorés concomitamment, au cours d’une messe à la grotte mariale des deux grands séminaires de Brazzaville. Elle a été présidée par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville, qui a concélébré avec onze prêtres aussi bien du corps professoral qu’externes parmi lesquels, les abbés Antonio Mabiala et Gervais Protais Yombo, respectivement, recteurs du philosophat et du théologat.

Au cours de cette messe, dix-neuf séminaires de différents niveaux relevant des deux grands séminaires ont fait la promesse dans la Légion de Marie. La chorale des grands séminaristes a joué sa partition par le chant.

La grotte mariale était prise d’assaut par des religieux et religieuses de diverses congrégations, les membres de la fraternité Saint François Xavier de la paroisse Notre-Dame des Victoires de Ouenzé et des fidèles chrétiens venus aussi bien du voisinage des deux grands séminaires que de différentes paroisses de l’archidiocèse de Brazzaville. De même, les membres de la famille Singha avec quelques autorités civiles et militaires, ainsi que des représentants des missions diplomatiques ont également pris part à ce rassemblement liturgique.
L’homélie de l’archevêque de Brazzaville s’articulait autour du sens de l’engagement pris par ces jeunes en formation, en vue du sacerdoce ministériel. Ce faisant, Mgr Anatole Milandou les a exhortés à s’atteler avec assiduité et dextérité à la formation afin qu’ils deviennent, en temps opportun, de bons pasteurs selon le cœur de Dieu.
Après l’homélie, l’ordinaire de Brazzaville a exécuté le rite de la promesse dans la Légion de Marie de ces grands séminaristes qui se sont d’ores et déjà engagés à parfaire leur vocation mariale caractéristique de la foi catholique. A l’issue du rituel, quelques membres d’une regia de la Légion de Marie de la paroisse Ndunzia Mpungu de Mfilou ont fait porter des foulards bleus frappés de l’effigie de la Vierge Marie, accompagnée de l’écriteau: «Magnificat! Anima mea Dominum!».
Côté allocutions, la fin de la messe a été précédée par les interventions de Ghislain Cyrille Bossouba, doyen national du grand séminaire de philosophie Mgr Georges Firmin Singha, de l’abbé Antonio Mabiala qui a remercié tous les participants à cette messe, notamment, l’archevêque de Brazzaville, ses confrères dans le sacerdoce, les autorités politico-administratives et militaires, les bienfaiteurs, ainsi que la famille Singha avec laquelle le grand séminaire de philosophie a tissé des liens indéfectibles autour de la personne de Mgr Singha. Cerise sur le gâteau, les grands séminaristes de philosophie conscients de ce que leurs deux recteurs sont jumeaux (nommés le même jour), leur ont offert à chacun les mêmes présents composés d’un tableau mural et d’un tee-shirt.
La dernière intervention a été celle de Mgr Anatole Milandou qui a rappelé l’un des points saillants de son homélie, en exhortant les grands séminaristes à bien se former, afin de devenir de saints et bons prêtres dont l’Eglise a tant besoin.
Il faut noter que ces festivités ont été enrichies par un concert de chants donné par le Chœur Credo, un groupe spécialisé dans la musique classique et par les séminaristes philosophes. Le concert s’est déroulé samedi 23 mai en soirée, dans la chapelle des deux grands séminaires.

Gislain Wilfrid BOUMBA   

Informations supplémentaires