26ème Journée mondiale de la Jeunesse : En marche vers Madrid, ville qui accueillera bientôt les jeunes du monde entier

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Du 16 au 21 août 2011, se tiendront à Madrid en Espagne, les XXVIèmes JmJ (Journées mondiales de la Jeunesse) sur le thème: «Enraciné en Christ, affermis dans la foi» (Col 2,7). En vue de faciliter la participation des jeunes pèlerins de notre pays à cette grande rencontre de la foi, le bureau de la Cepej (Commission épiscopale pour la pastorale de l’enfance et de la jeunesse) a convoqué une rencontre préparatoire, présidée par le père Brel Daouda Malela, modérateur national de la Cepej, qui a réuni à Brazzaville, les aumôniers de toutes les Cdpej (Commissions diocésaines pour la pastorale de l’enfance et de la jeunesse).

Cette réunion a eu lieu samedi 5 mars 2011, au siège de la Cdpej de l’archidiocèse de Brazzaville sis à la cathédrale Sacré-Cœur. Y ont pris part les abbés Raymond Makaya, Armel Prosper Bouity, Parfait Elenga et Same Akomo Tchoua, respectivement aumôniers des diocèses de Pointe-Noire, Kinkala, Owando et Brazzaville. Pour des raisons pastorales, ceux des diocèses de Ouesso, Impfondo et Nkayi n’ont pas pu faire le déplacement de Brazzaville.

Au cours de cette rencontre, le modérateur national de la Cepej, qui a participé, du 12 au 16 janvier 2011 à Madrid en Espagne, aux côtés de Mgr Daniel Mizonzo, président de la Cepej, à la réunion préparatoire des JmJ, a fait le point de ces assises. Réunion convoquée par le Conseil pontifical pour l’apostolat des laïcs (section jeunes) et le comité d’organisation des JmJ. Il s’est agi notamment des dispositions pouvant faciliter l’accueil et la participation des pèlerins venant des pays autre que l’Espagne, pays organisateur. C’est ainsi que le comité d’organisation des JmJ 2011 s’est engagé entre autres, à offrir aux pèlerins un hébergement décent, et à assurer leur nutrition.

Pour apaiser les inquiétudes des représentants des Conférences épiscopales, d’associations et des mouvements internationaux de jeunesse sur l’obtention des visas d’entrée en Espagne, ledit comité s’est engagé à obtenir du gouvernement espagnol un assouplissement des conditions de délivrance des vsisas.

Quelques lieux stratégiques qui abriteront les grandes cérémonies des JmJ 2011 ont été visités par les participants à la réunion préparatoire à l’issue de laquelle le programme définitif des activités liées au pèlerinage a été communiqué.

Après ce compte-rendu, Nathan Juldace Dandou Siassia, secrétaire général de la Cepej, a fait une mise au point sur l’inscription des participants congolais aux XXVIèmes JmJ que sont les délégués des diocèses, des mouvements nationaux d’apostolat et les invités spéciaux. De cette mise au point, il ressort que l’inscription des pèlerins reste encore incomplète. D’où la prorogation du délai d’inscription jusqu’au 30 mars 2011, délai approuvé par les aumôniers des Cdpej présents à cette rencontre.

Par ailleurs, le secrétaire général de la Cepej a donné lecture du protocole d’accord conclu entre le gouvernement espagnol et le comité d’organisation des JmJ de Madrid au terme duquel ledit comité est chargé d’assurer le contact entre les représentants des groupes inscrits et le consulat d’Espagne le plus proche d’eux. Pour ce faire, les représentants des délégations devront faire parvenir leurs coordonnées ainsi que leurs listes définitives au comité des JmJ, en vue de les transmettre au service des visas des consulats concernés. Pour ce qui est de la délégation congolaise, le Père Brel Daouda Malela a été désigné comme coordonateur des JmJ de Madrid 2011, par la Conférence épiscopale.

A titre de rappel, la délégation congolaise est composée des prêtres, des religieux et religieuses, des jeunes laïcs et d’agents pastoraux adultes qui les encadrent, à  raison de sept participants par diocèse dont cinq jeunes laïcs. Le choix des participants aux JmJ a relevé de la discrétion des aumôniers des Cdpej sur approbation de leurs évêques respectifs.

Au terme des JmJ, toutes les délégations, sans défection, sont tenues de regagner leur pays d’origine. Telle est la consigne de la Conférence des évêques du Congo, soutenue par le comité d’organisation des JmJ de Madrid.

D’ores et déjà, les aumôniers sont priés de s’employer dans la catéchèse de cette grande rencontre pour préparer spirituellement les pèlerins conformément au schéma proposé par le comité d’organisation. Prions tous pour la réussite de cette activité!

Imelda ELENGABEKA
Secrétaire chargée de la communication de la Cepej