Festivités du 5ème anniversaire de Radio Magnificat : La radio catholique émettant de Brazzaville poursuit son chemin

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Il y a cinq ans, le mercredi des cendres 6 mars 2006, résonnait, du fond des transistors, pour la première fois, la vibration acoustique d’une radio catholique émettant de Brazzaville sur un rayon de 100 km, à l’époque et, actuellement, sur 150 km, en fréquence modulée de 93.7. Radio Magnificat, ce rêve caressé depuis quelques temps par les évêques du Congo, était devenu une réalité audible et vivante. Ainsi, afin de commémorer le 5ème anniversaire de cette Radio, les festivités y relatives ont été lancées, dimanche 27 février 2011, avec une panoplie d’activités riches en couleurs. Ces activités ont jonché le programme de la Radio Magnificat, la semaine du 28 février 2011 au 6 mars 2011.

Une messe du lancement de ces festivités commémoratives était retransmise en direct sur les antennes de ladite radio et présidée, en la cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, par le Père Maurice Milandou, de la Congrégation du Saint Esprit, directeur de la Radio Magnificat. Prononçant son homélie, en ce jour solennel du lancement desdites festivités, le Père Maurice Milandou a exhorté les participants à ne pas vivre dans l’inquiétude «car Dieu est un rocher inébranlable (…) et pour tenir debout, il faut s’appuyer sur le rocher», a-t-il poursuivi. Cependant, «ce rocher est ici entendu comme la force de Dieu, la présence de Dieu»

De nombreux auditeurs ont répondu positivement à cet appel pour vivre cet événement particulier dans l’histoire de la «Radio de la joie».

Puis, dans le même élan, des journées portes ouvertes ont été organisées au siège de la Radio, du lundi 28 février au samedi 5 mars 2011. A cette occasion, la Radio a reçu, en son sein, plusieurs visiteurs à l’instar des fidèles auditeurs, des agents pastoraux et des directeurs des entreprises qui venaient parler du fonctionnement de leurs structures, de la collaboration avec la Radio Magnificat et de leurs impressions à propos du 5ème anniversaire de cet organe de presse. Les cinq ans d’existence se sont avéré une joie pour tous les invités. Des propositions de partenariat ont été faites.

Le clou de ces manifestations de ce 5ème anniversaire a été constitué par une messe d’action  de grâces, dite par le père directeur de Radio Magnificat, Maurice Milandou, dans l’Oratoire Notre Dame de la Joie, au siège de ladite station de diffusion, ce dimanche 6 mars 2011. L’homélie de cette célébration eucharistique s’est articulée autour de deux points essentiels de méditation, à savoir: le choix et la pratique. A propos du choix, le père Maurice Milandou a invité les fidèles présents et les auditeurs à savoir faire le choix et à en assumer les conséquences.

«Bien choisir, lorsqu’on a l’occasion de choisir quelque chose», a-t-il dit. Sur la pratique, il a conseillé les fidèles à agir, à faire et à pratiquer, plutôt qu’à, simplement, enseigner. Pour clore cette célébration, l’autre concélébrant, l’abbé Alphonse Taty, secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo, a formulé un message à l’endroit des auditeurs et participants à cette messe. Il a donc expliqué que Radio Magnificat est à caractère évangélique et les a invités à aider la Station, aussi bien sur le plan spirituel que financier et bien d’autres. Après cette messe, une course cycliste a couronné les manifestations festives de cet anniversaire.

Cette compétition cycliste a opposé 13 athlètes sur un parcours de 60 km, à travers toute la ville de Brazzaville. Elle était organisée par la Radio Magnificat, en partenariat avec la Ligue départementale du Cyclisme de Brazzaville. Le départ a été donné par le Père Maurice Milandou. Cette course a duré 1h 05 mn.

Le premier du peloton était l’espoir Téchira Samba, dossard numéro 27, suivi de l’international Bernard Mpaki, dossard numéro 25, et le troisième, Mbanza Kodia, dossard numéro 45.

Prononçant son discours de circonstance, lors de la cérémonie officielle de clôture, le père Maurice Milandou a exprimé sa joie de fêter en compagnie des auditeurs. Aussi, a-t-il fait l’historique de cette radio catholique, en rappelant les objectifs fixés, au préalable, par la Conférence épiscopale du Congo. «L’objectif, c’était d’en faire un instrument de réconciliation, pour refaire le tissu national déchiré en lambeaux par les différentes guerres subies. C’était en 1999 que cette décision a été prise», a-t-il poursuivi. De même, la Radio vise «la reconstruction et  l’unité nationale au sein de la société congolaise». Dans cette foulée, le père directeur n’a pas oublié de «rendre hommage au président de la République,  pour son attention vis-à-vis des médias (…)».

La Radio Magnificat a récompensé les trois premiers gagnants et les participants à cette course. En marge de la célébration de ce 5ème anniversaire, le président de la ligue départementale du cyclisme de Brazzaville, Guy Prudence Ampa Massikini, a décerné des diplômes d’honneur au staff de ladite ligue et à certains athlètes.

Cinq ans déjà, depuis que les premiers airs sonores de ce moyen de communication percutaient les tympans des auditeurs avec, entre autres buts, d’annoncer la bonne nouvelle. Un pan de l’histoire de cette radio a été consommé, lequel s’est caractérisé par des moments à la fois douloureux et agréables. Dans la trame de toute œuvre humaine, il y a, incontestablement, des hauts et des bas. Pour ce faire, la Radio Magnificat n’a pas échappé à cette règle, du fait que son itinéraire est également tributaire de cette réalité. En cinq ans d’existence, Radio Magnificat a fait son chemin; elle poursuit, inexorablement, sa route qui la mènera, certainement, vers la numérisation, dans ce monde moderne où, tout semble passer par l’usage de la technologie de pointe.

 

Blaiselin Daldy NIATY 
et Gislain Wilfrid BOUMBA

Informations supplémentaires