Archidiocèse de Brazzaville : Mgr Anatole Milandou a reçu les vœux du clergé et des laïcs

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

L’archevêque métropolitain de Brazzaville, Anatole Milandou, a reçu  les vœux de nouvel an de la part du clergé et des laïcs de l’archidiocèse de Brazzaville. De ce fait, deux messes ont été célébrées, notamment, vendredi 31 décembre 2010, en la cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, et samedi 15 janvier 2011, en l’église Saint Pierre Claver de Bacongo. Au cours de ces deux messes a eu lieu, la cérémonie du traditionnel échange de vœux.

 

Présidée par Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville, et concélébrée par une soixantaine de prêtres, la première messe a été animée par trois chorales: le chœur diocésain des Amis du Grégorien, les chorales Père Paul Ondia et de la Marine nationale. Tandis que la deuxième, toujours sous la présidence de l’ordinaire de Brazzaville, a été concélébrée par treize prêtres, dans une animation liturgique de la chorale Tanga ni Tanga, alternant avec la Schola populaire de la paroisse Saint Pierre Claver de Bacongo. Plusieurs religieux et religieuses, ainsi que de nombreux laïcs, conduits par les membres du bureau diocésain de l’apostolat des laïcs, ont été présents à ces deux célébrations eucharistiques. «…Nous sommes réunis dans cette cathédrale pour la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux… pour remercier le Seigneur pour tous ses bienfaits et lui confier cette nouvelle année, afin qu’elle soit meilleure que la précédente». Tels ont été les propos de Mgr Anatole Milandou, au début de la première célébration eucharistique. Après la lecture de l’évangile, l’abbé Léonard Milongo, vicaire général de l’archidiocèse de Brazzaville, a, au nom du peuple de Dieu, prononcé une allocution au cours de laquelle, il a eu à formuler à  l’archevêque de Brazzaville, les meilleurs vœux de santé, de bonheur, de paix et de prospérité pour cette nouvelle année 2011. Dans cet élan, il a passé en revue les grands moments de l’année 2010, tout en rappelant qu’il a été décoré par  le chef de l’Etat, dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Congo.

Répondant au vicaire général, Mgr Anatole Milandou a remercié l’ensemble du peuple de Dieu, notamment, le vicaire général, l’abbé Léonard Milongo, pour ces vœux qui ont été formulés à son endroit. Il a félicité les chrétiens pour l’élan de leur générosité, dans la réfection et la construction des églises et  presbytères.  L’ordinaire du lieu a, également, souligné que les plans d’aménagement ou d’agrandissement des églises doivent être, au préalable, soumis à l’approbation de l’évêque, conformément au code de droit canonique.

Cette deuxième messe a été rehaussée de la présence de quelques autorités politico-administratives. Au  cours de cette cérémonie,  des laïcs, vêtus de l’uniforme de leurs  groupes respectifs, accompagnés des enfants et jeunes des différents mouvements d’apostolat d’enfance et de jeunesse, de l’archidiocèse de Brazzaville, se sont mobilisés sous la houlette du Bdal (Bureau diocésain de l’apostolat des laïcs) et du département de la pastorale  chargée de l’enfance. Après la lecture de l’évangile, Firmin Ngabou, président du Bdal, a livré une allocution de circonstance dans laquelle, il a épinglé les maux qui minent l’apostolat des laïcs dans l’archidiocèse de Brazzaville. Après avoir dépeint les enjeux, ainsi que les défis du laïcat, en cette année pastorale 2010-2011, décrétée par la Conférence épiscopale du Congo, année du laïcat, le président du Bdal a souhaité une sainte et heureuse année 2011 à l’archevêque de Brazzaville.

Dans son homélie, Mgr Anatole Milandou s’est réjoui des vœux que le Bdal a formulé à son égard, tout en réitérant ses encouragements à l’endroit des laïcs de certaines paroisses, pour leur engagement décisif et indéfectible dans la construction et la réfection de certaines églises de l’archidiocèse de Brazzaville.

Après la messe, les membres des bureaux diocésains des mouvements d’apostolat, ainsi que les membres ou délégués des bureaux des comités pastoraux paroissiaux des diverses paroisses de l’archidiocèse de Brazzaville, se sont succédé, pour présenter leurs civilités à Mgr Anatole Milandou.

Gislain Wilfrid BOUMBA

 

Informations supplémentaires