Audience à la présidence de la République : Nouveau président de l’Acerac, Mgr Louis Portella a été reçu par le président Denis Sassou Nguesso

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le nouveau président de l’Acerac (Association des conférences épiscopales de la région de l’Afrique centrale), Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, président de la Conférence épiscopale du Congo, a été reçu en audience, vendredi 14 octobre 2011, en matinée, par le président de la République Denis Sassou Nguesso. Au cours de leur tête à tête qui a duré plus d’une heure et qui avait pour but principal de présenter le nouveau président de l’Acerac au chef de l’Etat, les deux hommes ont aussi parlé du projet de construction du siège de l’Acerac à Brazzaville et de l’Université catholique du Congo à Pointe-Noire. Mgr Portella était accompagné de l’abbé Mesmin-Prosper Massengo, secrétaire général de l’Acerac.

L’entretien entre le chef de l’Etat et le nouveau président de l’Acerac a eu lieu, vendredi 14 octobre 2011, en compagnie de l’abbé Mesmin-Prosper Massengo, secrétaire général de l’Acerac. Il avait pour but principal, de présenter au président de la République, le nouveau président de l’Acerac, depuis le 10 juillet 2011, à l’issue des travaux de la neuvième Assemblée plénière de l’Acerac à Libreville au Gabon. Profitant de l’occasion, Mgr Portella a rappelé au président de la République le projet de construction du siège de l’Acerac à Brazzaville. Dans la foulée, il a fait part également, au président de la République, du projet de l’Université catholique de Pointe-Noire, ainsi que du dossier transmis au Ministère de la justice et des droits humains pour réclamer le dédommagement du diocèse de Kinkala qui a perdu des églises et des presbytères lors des dernières guerres qu’a connues notre pays.
Il faudrait souligner que, dans son mot, Mgr Portella a beaucoup insisté sur la construction du siège de l’Acerac à Brazzaville, dans la mesure où, dans trois ans, l’Eglise catholique au Congo va accueillir, à Brazzaville, la dixième Assemblée plénière de l’Acerac.
Répondant aux propos de Mgr Portella, le président Denis Sassou Nguesso l’a d’abord félicité pour cette «nouvelle promotion et cette nouvelle responsabilité».
Il a relevé que c’est un honneur pour le Congo de présider aux destinées, pendant trois ans, de l’Acerac. S’agissant du siège de l’Acerac, le président de la République a rassuré son président que le Congo se montrera digne. D’ailleurs, l’année après la tenue de l’Assemblée plénière de l’Acerac à Brazzaville (en 2014), le Congo accueillera les onzièmes Jeux africains.
Notons que Mgr Louis Portella Mbuyu a succédé à Mgr Timothée Modibo-Nzockena, évêque de Franceville, président de la Conférence épiscopale du Gabon. L’Acerac est une institution qui regroupe le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Tchad, la RCA et le Congo.

Aristide Ghislain
NGOUMA


Informations supplémentaires