DECLARATION DE la CONFERENCE EPISCOPALE DU CONGO AU SUJET DE LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS (COVID-19) : «Que votre cœur ne se trouble pas, vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi» (Jn 14, 1)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Préoccupés par la propagation du Coronavirus, les Evêques du Congo publient un message adressé aux prêtres et personnes consacrées, aux fidèles laïcs membres de l’Eglise catholique du Congo, aux femmes et hommes de bonne volonté. Les prélats les appellent à la prière et au strict respect des consignes données par le Gouvernement. Nous publions ci-après l’intégralité du message. 

 

Filles et fils bien aimé(e)s,

Depuis bientôt trois mois, le monde entier est bouleversé face à la pandémie du coronavirus, lequel a déjà touché plusieurs pays, provoquant des affections graves et de nombreux décès. Le Congo, notre pays, n’est pas épargné: quelques cas ont été déjà diagnostiqués. (Cf. Déclarations du Gouvernement de la République du Congo sur le Covid-19).
Pour contenir sa propagation, partout, dans le monde, plusieurs mesures drastiques sont prises, allant jusqu’à réduire la vie normale des populations.
C’est dans ce contexte que le Gouvernement de la République a pris des mesures fortes contenues dans ses différentes déclarations parmi lesquelles: La fermeture des lieux de culte, des établissements d’enseignement et des lieux de loisirs, etc. L’interdiction des réunions ou rassemblements de plus de 50 personnes. La suspension, à partir du jeudi 19 mars, des vols venant des pays les plus touchés (Chine, Italie, France, Espagne, Allemagne…)
Conscients de notre mission de Pasteurs et de la gravité de la situation, nous vous adressons ce message d’espérance, pour ne pas sombrer dans la psychose et dans la déprime, mais pour nous engager à combattre et à vaincre ensemble cette pandémie.
En effet, le Coronavirus existe bel et bien. Cependant, il ne peut être vaincu dans la peur et la panique, mais dans la foi et une stratégie globale, cohérente et efficace.
En ce qui concerne les orientations ou mesures de lutte et de prévention contre la pandémie, nous, Évêques du Congo, vous invitons à considérer et à suivre les décisions prises par le gouvernement congolais.
Ainsi : Que tous les séminaires et autres maisons de formation demeurent fermés jusqu’à nouvel ordre. Nous demandons aux prêtres de célébrer l’eucharistie quotidienne et dominicale, en veillant au nombre de participants (ne devant pas dépasser 50 personnes par messe) et en respectant la distance de plus d’un mètre. Pendant les célébrations, le signe de paix est supprimé, le corps du Christ se reçoit à la main, et non à la bouche, tous les concélébrants communient au sang du Christ par intinction. C’est celui qui communie en dernier qui purifie. Veillez à ce que les linges sacrés soient changés à chaque eucharistie. Le chemin de croix et autres exercices de piété se font individuellement, en privé. Les cloches des églises sonneront régulièrement à 6h00, 12h00 et 19h00 pour inviter les fidèles à la prière de l’Angélus à l’endroit où ils se trouvent, en offrant au Seigneur les peines, les joies et les espérances de l’humanité (Gaudium et Spes n° 1).
Fils et filles bien-aimés, toutes ces mesures d’hygiène et de précaution, ne suffisent pas sans une prière fervente et persévérante à laquelle nous vous invitons instamment (1Tm 2, 1; Eph 6, 18), car «Si le Seigneur ne bâtit la maison, en vain peinent les bâtisseurs; si le Seigneur ne garde la ville, en vain la garde veille» (Ps 126/127, 1).
Prions pour que Dieu sauve l’humanité de cette pandémie, prions pour la guérison des personnes atteintes et que Dieu accueille dans son Royaume toutes les victimes. Nous vous invitons à prier incessamment (Lc 21, 36), à faire des neuvaines, des triduum, à jeûner et à réciter quotidiennement le chapelet, pour implorer la miséricorde de Dieu et l’intercession de la Vierge Marie.
Que Marie, Reine du Congo, intercède pour nous et pour le monde entier.

Fait à Brazzaville, le 19 mars 2020

En la Solennité de Saint Joseph, Epoux de Marie

Pour les Evêques du Congo
Monseigneur Anatole
MILANDOU
Archevêque Métropolitain
de Brazzaville
Membre de droit du Conseil permanent de la CEC

 

Informations supplémentaires