Béatification : La Cause du Cardinal Biayenda avance malgré tout

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

 

 

L’archevêque de Brazzaville, Mgr Anatole Milandou, a réuni le comité qui œuvre sur la Cause du Cardinal Biayenda, jeudi 5 mars 2020 à la cathédrale. Mgr l’archevêque s’est rendu au Vatican début février dernier pour s’enquérir de l’état d’avancement du dossier de béatification-canonisation du Cardinal. Archevêque de Brazzaville, il fut assassiné le 22 mars 1977 peu après l’assassinat d’une autre figure illustre du pays, le président Marien Ngouabi.

 

La procédure de sa cause de béatification (reconnaissance des vertus héroïques et/ou du martyre) traîne. A la faveur de toute venue d’une personnalité vaticane importante au Congo pourtant, le peuple de Dieu a marqué son impatience: à quand la béatification? Sur les réseaux sociaux, on est allé jusqu’à insinuer que la torpeur venait de l’Eglise du Congo elle-même, alors qu’elle a accompli toutes les formalités requises et bouclé son enquête diocésaine.
C’est pour en avoir le cœur net et couper court aux rumeurs que Mgr Milandou s’est rendu à Rome, a rencontré différentes personnalités de la Congrégation pour les causes des saints et aussi le postulateur, le père Carme italien, Romano Gambalunga.
De tous ces contacts, a dit l’archevêque, il ressort que la figure du Cardinal Emile Biayenda a été jugée «belle et digne d’être portée à la connaissance de l’Afrique et du monde, surtout en ce moment où l’Eglise est chahutée».
Mais il reste les détails techniques d’une procédure qui a aussi ses «puristes méticuleux». Ainsi, la partie archives présente encore des faiblesses, en ce qu’elles ne sont pas triées et présentées avec méthode, puis numérotées. «Il nous faut classer les archives pour que ce travail acquière plus d’authenticité. Ce travail, nous devons le faire!», a-t-il martelé.
L’archevêque avait convié à la rencontre de ce jeudi, les personnes qui œuvrent à la Cause de béatification du Cardinal, experts d’Eglise et animateurs d’associations, pour que le travail se fasse dans les règles.

A.S.M.

 

 

 

Informations supplémentaires