Chapelle de Ngamibakou (Diocèse de Kinkala) : Didier Clotaire Boutsindi a fait un don de matériaux de construction

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le président de l’A.r.d.s.p (Association pour la reconstruction et le développement social du Pool), Didier Clotaire Boutsindi a procédé, dimanche 2 octobre 2011, à la remise d’un don de matériaux de construction à la chapelle de Ngamibakou, dans le district de Louingui (département du Pool). C’est l’abbé Bienvenu Manamika, vicaire général de Kinkala, qui a réceptionné ce don, en présence de Daniel Missamou, chef de village, représentant le sous-préfet de Louingui, l’abbé Bertin Foueti, curé de la cathédrale Sainte Monique de Kinkala et du secrétaire général du secteur de Ngamibakou, Maixent Bissitou. La paroisse de Ngamibakou fait partie des six secteurs de la subdivision de la cathédrale Sainte Monique de Kinkala.

Le don de matériaux de construction offert par le président de l’A.r.d.s.p est composé de 180 tôles, des bastings, lattes, pointes de tôle, brouettes, pelles, deux tonnes de ciment, des sceaux et des fers, etc. Il est la réponse de l’A.r.d.s.p et de ses partenaires à une demande formulée par les autorités de la paroisse, pour soulager, tant soit peu, les difficultés qu’elles rencontrent, dans l’achèvement de la nouvelle chapelle dont les travaux réalisés par l’architecte Marcel Dziki ont débuté le 17 février 2011. 
Recevant le don, l’abbé Bienvenu Manamika s’est réjoui de ce geste d’amour et de cœur de Didier Clotaire Boutsindi qui n’est pas à sa première action. Pour lui, le président de l’A.r.d.s.p a fait ce qu’il fallait faire à son niveau, en «répondant à notre appel».
Pour le secrétaire général du secteur de Ngamibakou, Maixent Bissilou, cette chapelle vit aujourd’hui, dans la période post-conflit, marquée par la réconciliation, la reconstruction appuyées par la municipalisation accélérée. «S’agissant de la reconstruction, le secteur de Ngamibakou a eu la chance de compter parmi eux, un prêtre jeune, dynamique et sensible aux problèmes liés au développement humain. Il s’agit de l’abbé Manamika qui, par ses relations personnelles a réussi à mettre en place les quatre murs que vous voyez et qui serviront bientôt de nouvelle chapelle de Ngamibakou», a-t-il affirmé.   
Le chef de village de Ngamibakou, Daniel Missamou a, quant à lui, manifesté sa joie: «Dieu a entendu notre cri et nos pleurs. Le vicaire général a tout fait pour frapper à toutes les portes possibles. Malheureusement et heureusement, vous avez su répondre à nos pleurs. Ce don doit être un premier pas pour vous, non seulement, pour notre district, notre village mais pour le département tout entier. Que Dieu soit avec vous, aujourd’hui et à jamais!», a-t-il souligné.
A travers ce don, Didier Clotaire Boutsindi entend apporter sa modeste contribution à la reconstruction du Pool, en général et à celle de la chapelle de Ngamibakou, en particulier, conformément à la dénomination de son association qui porte sur la reconstruction et le développement social.
Toutefois, il a indiqué que ce qui compte pour lui, ce n’est pas tant la quantité, mais l’élan du cœur qui les anime au sein de l’association pour aider «les fidèles qui viennent rendre un culte au Dieu Tout-Puissant en ces lieux, à s’abriter dans des locaux décents, construits en matériaux durables».
Saisissant cette opportunité, Didier Clotaire Boutsindi a lancé un appel aux fils et filles du Pool, pour préserver la paix retrouvée, afin que s’exécutent tous les chantiers inscrits dans la politique gouvernementale, au titre du processus de municipalisation accélérée et de la célébration de la fête nationale du 15 août 2012.
De retour de Ngamibakou, le président de l’A.r.d.s.p s’est rendu à l’évêché, présenter ses civilités à Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala. Ce dernier, a salué l’initiative de l’A.r.d.s.p. Selon lui, à cette étape de la reconstruction du Congo, on ne peut plus seulement compter sur l’Etat, mais sur le concours de tout le monde. Signalons que le village de Ngamibakou est situé à 8 kms de Louingui. Il compte 375 habitants et possède 116 foyers.

Cyr Armel YABBAT-NGO