Echos des Commissions : Les Commissions épiscopales ont ouvert l’Année pastorale 2018-2019 par une messe

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

En rapport avec les directives et orientations du secrétariat général de la Conférence épiscopale du Congo (CEC) relatives au bon fonctionnement du planning d’activités, les Commissions épiscopales spécialisées qui sont des structures d’appui chargées d’accompagner et d’aider les évêques du Congo dans leurs tâches pastorales ont lancé leurs activités pour l’Année pastorale 2018-2019, le mercredi 20 février 2019, par une messe à la Grotte mariale située dans l’enceinte du Centre interdiocésain des œuvres (CIO).

 

La messe a été célébrée par l’abbé Brice Armand Ibombo, secrétaire général de la CEC. Parmi les Commissions épiscopales spécialisées présentes à cette messe on peut citer: CARITAS Congo, CEMIR, Justice et Paix, CEEDUC, Catéchèse et évangélisation, Famille, Conseil national de l’apostolat des laïcs catholiques du Congo (CNALC), Moyens de communication sociale représentés par La Semaine Africaine. Dans son homélie tirée de l’évangile de Marc 8, 22-26, l’abbé Brice Armand Ibombo a fait ressortir la spécificité de cette parabole de Jésus qui guérit l’aveugle de Bethsaïda. «Nous sommes tous des aveugles par nos manières de faire et d’agir. Mais prions le Seigneur pour qu’il touche nos problèmes de tout genre, qu’ils les tiennent par la main, afin que nous retrouvions notre équilibre et que nos commissions se soutiennent».  
A la fin de la messe, quelques Commissions ont fait savoir leurs plannings d’activités. Ainsi, courant mois de janvier, le CNALC a effectué une descente dans le diocèse de Nkayi où il a procédé à la restructuration du bureau diocésain. De son côté, CARITAS Congo avec l’appui de ses partenaires, envisage de soutenir près de 15.000 déplacés de la République Démocratique du Congo (RDC) qui ont pris d’assaut le district de Makotimpoko dans le diocèse de Gamboma en proie à une inondation sans précédent. Les ordos ou calendriers liturgiques sont disponibles, a dit Jean Kombo Boutsoki, secrétaire de la Commission épiscopale catéchèse et évangélisation. Chaque Commission épiscopale a l’obligation de faire connaître ses activités dans le journal La Semaine Africaine dans une rubrique intitulée: «Echos des Commissions», selon un programme établi, a indiqué l’abbé Ibombo.
Par ailleurs, les membres des Commissions se sont échangé les vœux les meilleurs pour cette nouvelle année.

Pascal BIOZI KIMINOU

Informations supplémentaires