Paroisse Saint-Pie X (Diocèse de Gamboma) : Ancien curé, l’abbé Joseph Kordek s’en est allé vers le Père

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Ancien missionnaire en République du Congo, l’abbé Joseph Kordek est décédé le 13 août 2018 à l’hôpital de Saumur (France).

Né à Biecz (Pologne) le 18 mars 1952, où il a passé sa scolarité. C’est le 29 mai 1977 qu’il était ordonné prêtre. Il a travaillé comme vicaire à Baranow Sandomierski (1977-1980) et à Laskowa (1980-1982). Ensuite, après avoir obtenu de l’évêque du diocèse de Tarnow la permission de partir en mission, il a passé quelques mois à Varsovie pour apprendre le français.

En octobre 1982, à Mielec à la paroisse Saint- Mathieu, il reçoit la Croix des Missionnaires, et avec trois autres prêtres (les abbés Jean Malicki, Bronislaw Rosiek, André Kurek), il est envoyé comme missionnaire en République du Congo. Son arrivée  coïncide avec la fête du centenaire de l’évangélisation du Congo et l’ordination épiscopale de NN.SS Anatole Milandou et Hervé Itoua.
Au Congo il a passé 23 ans. Son travail missionnaire, il l’a commencé à la paroisse cathédrale Christ-Roi d’Owando (novembre 1983–17 octobre 1984), chargé de la pastorale dans l’axe de la route vers Obouya. Ensuite 22 ans à la paroisse Saint-Pie X de Gamboma. Comme vicaire (17 novembre 1984–24 mai 1987) et 19 ans comme curé (24 mai 1987– 1er octobre 2006). En assumant la fonction de curé pendant 10 ans, il a été le doyen du doyenné de la région des Plateaux, 2 ans comme vicaire général, 4 ans comme vicaire épiscopal et 6 ans comme directeur des Œuvres  Pontificales Missionnaires (OPM).
Il a effectué plusieurs travaux de construction et reconstruction. Toute la parcelle de la paroisse de Gamboma a été clôturée du mur d’environ 400m. Dans les années 80, il a dirigé les travaux de construction de la nouvelle maison du noviciat des Sœurs de Saint-Joseph.
La plus grande œuvre sociale, c’était la rétrocession et le développement des structures de l’Ecole catholique Saint-Joseph à Gamboma, mais aussi au niveau du doyenné des Plateaux.
Ses œuvres sociales c’est aussi: la gestion pendant plusieurs années de la pharmacie, le commencement de la construction de l’école maternelle, la construction de garages, magasins pour les matériels. Régulièrement le presbytère et l’église étaient également renouvelés.
Il était un pasteur infatigable. C’est pour cela en voulant réaliser ses projets, il a acheté et obtenu les titres fonciers de plusieurs parcelles. Par exemple, celle de Makotimpoko achetée en 1994. Le territoire de la paroisse de Gamboma - depuis le commencement en 1956 - était très grand. Grâce au travail de l’abbé Joseph Kordek, ses confrères polonais et la chrétienté de Gamboma au cours des années, la paroisse a été divisée plusieurs fois en donnant naissance aux nouvelles paroisses: Ngo: Sacré Cœur de Jésus et de Mpouya: Bienheureuse Anuarite,  Notre-Dame du Rosaire d’Ongogni.
A Gamboma, il a accompagné vers le sacerdoce plusieurs servants de messe. Beaucoup parmi eux sont devenus prêtres: les abbés Yves Okouo, Armand Flavien Inko, Philip Mbama, Félix Nervaise Mokomako, Brice Armand Ibombo, Eloge Elenga, Constant Soh, Sylvain Ngakala, Landry Génia Kanga, Patrick Mave, Fuck Jicker Etsoh-Lanzambe, Joachim Mubake wa Bulakombe Kiotto.
Il a eu la joie d’organiser pour certains d’entre eux les messes d’ordinations (1990, 2006) et des prémices.   
En collaboration avec la Mère Générale des Sœurs de Saint-Joseph pendant plusieurs années, il a assumé la formation au Noviciat et au Postulat en donnant des cours de catéchisme, de liturgie, de morale, et de théologie sacramentelle. Pour plusieurs sœurs, il était père spirituel en étant leur confesseur. Il a porté dans son cœur les sœurs originaires de Gamboma: sœurs Lydie Guidiby, Flagertti, Monique.

A son retour du Congo en octobre 2006, il est nommé enseignant de religion à la paroisse Saint-Antoine de Krynica Zdroj. En 2007, il a commencé son travail pastoral en France: diocèse d’Avignon (secteur pastorale Objat). En 2010, il va en Corse où il est nommé curé de la paroisse Pietranera et aumônier à la maison de Saint-Jacente de la Mission Polonaise de Bastia. En septembre 2016, il était nommé vicaire à la paroisse Sainte-Thérèse d’Allonnes (diocèse d’Angers), ayant la charge de la pastorale pour les communautés polonaises.

Abbé Thomas KANIA
Ancien curé de Gamboma

Informations supplémentaires