Archidiocèse de Brazzaville : Mgr Anatole Milandou a clôturé l’Année pastorale 2017-2018 et ordonné 14 prêtres

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La Place mariale de la cathédrale Sacré-Cœur a vibré de manière particulière lors de la messe de clôture de l’Année pastorale 2017-2018 présidée, samedi 7 juillet 2018, par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville. Au cours de cette messe concélébrée par Mgr Urbain Ngassongo, évêque de Gamboma, Mgr Guiseppe Commisso, secrétaire de la Nonciature apostolique du Congo, et près de deux-cents prêtres venus aussi bien de l’étranger que des différents diocèses du Congo, l’archevêque de Brazzaville a conféré l’ordination presbytérale à quatorze prêtres, dont onze diocésains, deux spiritains et un jésuite.

 

Les abbés Roncali Bakekolo, Cédrix Alex Bitemo, Fall Rich Goumbameyi, Pacôme Berglère Kiyindou, Roger Kouzolo, Daska Karel Missamou Malanda, Diany Ismaël Mountou, Alfred Nakavoua, Tisset Nkoueri Mpio, Deo Gracias Samba, Newman Suijès Samba Dia Mbemba, et les pères Arnaud Ulrich Lisseke Missie, Chanttelin Milongo Kikouni (Congrégation du Saint-Esprit), Doudian Jean Audrey Touloulou (congrégation des jésuites), ont ainsi reçu l’ordination sacerdotale des mains de Mgr Anatole Milandou, au cours de cette solennelle messe à la Place mariale.
C’est l’abbé Mesmin-Prosper Massengo, vicaire judiciaire de Brazzaville, qui a présenté les candidats de l’archidiocèse de Brazzaville à l’ordination presbytérale, tandis que les pères Toussaint Ngoma Foumanet, supérieur provincial de la province spiritaine du Congo et Roger Ndombi l’ont fait, respectivement, pour les deux candidats spiritains et pour l’unique candidat jésuite.
Mgr Anatole Milandou célèbrera le 35e anniversaire de son épiscopat en août prochain, car ayant reçu l’ordination épiscopale le 28 août 1983, au stade Félix Eboué, en la clôture du centenaire de l’évangélisation du Congo. Ainsi, une circulaire sera publiée sous peu pour apporter des précisions sur cette commémoration qui pointe à l’horizon dans l’archidiocèse de Brazzaville.
Dans son homélie, Mgr Anatole Milandou est revenu sur les thèmes débattus au cours de la session diocésaine ayant précédé la messe de clôture de l’année pastorale écoulée. C’est au cours de cette session que la commémoration du 35e anniversaire de son épiscopat a été annoncée, afin de préparer le Peuple de Dieu à vivre cet heureux événement. Abordant la synthèse des sujets débattus à la session, l’archevêque a décidé de revenir sur le thème des antivaleurs, au cours de l’année pastorale prochaine, et de circonscrire concrètement un domaine dans lequel se déroulera cette lutte. Ainsi, l’ordinaire de Brazzaville a recommandé à la Commission diocésaine de la pastorale de concevoir un thème en s’inspirant de la dernière exhortation du Pape François, Gaudette Exultate, en vue de continuer à lutter contre les antivaleurs dans l’Eglise locale. Il a demandé au peuple de Dieu d’aider, chacun à sa manière, les nouveaux prêtres à exercer pleinement leur ministère presbytéral.
S’adressant aux quatorze diacres qui faisaient leur entrée dans la famille des prêtres, Mgr Anatole Milandou leur a demandé d’être des fervents et bons bergers devant prendre soin du troupeau de Dieu qui leur est confié. Pour ce faire, il leur a rappelé que le sacerdoce n’est pas une promotion sociale, mais un appel de Dieu pour servir Dieu et l’Eglise et demeurer à leur service. C’est ainsi que l’archevêque de Brazzaville a instruit les nouveaux prêtres à renoncer au fonctionnariat, mais à s’engager dans une pastorale de proximité envers les brebis qu’ils auront la charge de paître vers de verts pâturages.
Après l’homélie, a eu lieu l’exécution du rite de l’ordination presbytérale caractérisé par l’appel des candidats; le dialogue entre les candidats et l’évêque; la litanie des saints; l’imposition des mains sur les nouveaux prêtres par le célébrant et tous les concélébrants; la récitation de la prière consécratoire sur les nouveaux prêtres; la vêture de l’étole et de la chasuble; la remise de la paterne assortie de l’hostie et du calice contenant le vin; ainsi que le baiser de paix avec l’archevêque, l’évêque concélébrant et les prêtres concélébrants.
Peu avant la fin de la messe animée par la chorale diocésaine Mgr Barthélémy Batantu, les chœurs diocésains Les amis du Grégorien et La Scholas Populaire, l’abbé Newman Suijès Samba Dia Mbemba, au nom de ses treize confrères nouvellement ordonnés prêtres, a prononcé le mot de remerciements dans lequel il a exprimé leur gratitude à l’endroit de l’archevêque de Brazzaville pour avoir guidé leurs pas vers le sacerdoce, leurs parents pour leur avoir permis de suivre le long sentier qui conduit vers le presbytérat, l’abbé Kelly Michaël Milongo, prédicateur de leur retraite d’ordination, et à tous ceux qui de près ou de loin leur ont apporté une aide multiforme dans leur cheminement vers le sacerdoce.
S’exprimant en dernier, Mgr Anatole Milandou a rappelé l’arrivée imminente à Brazzaville de 15 pèlerins venus de Rennes (France), conduits par l’évêque du lieu, pour célébrer avec l’Eglise du Congo et celle de Brazzaville en particulier, le 75e anniversaire de la Basilique Sainte-Anne du Congo. L’archevêque a également dénoncé les mauvaises pratiques dans l’Eglise locale et dans nos milieux de vie, ce qui justifie la poursuite de la lutte contre les antivaleurs, au cours de l’année pastorale prochaine. De même, il a annoncé que la construction des pierres tombales des abbés Albert Farah Madédé et Alain Florent Gandoulou, décédés au cours de l’année pastorale écoulée, sera précédée d’une messe, samedi 14 juillet 2018, en la cathédrale Sacré-Cœur, avant de déclarer close l’Année pastorale 2017-2018.     

Gislain Wilfrid BOUMBA

Informations supplémentaires