Connaître l’Eglise : Qu’est-ce qu’un Cardinal?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Congo n’a eu qu’un seul cardinal jusqu’à ce jour. Il s’agit du Cardinal Emile Biayenda dont la création remonte au 2 février 1973, par le Pape Paul VI. Ce dernier est malheureusement mort tragiquement le 22 mars 1977 (à 50 ans) et repose pour l’éternité en la cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville. Du coté de Kinshasa, en R.D.Congo, ils ont eu comme premier Cardinal, Joseph-Albert Malula, crée en 1964 toujours par le Pape Paul VI et décédé le 14 juin 1989 (à 72 ans) à Louvain en Belgique. 

 

En dehors de ces deux exemples, il existe plusieurs autres cardinaux dans de nombreux pays du monde.

Que signifie le vocable cardinal?
Le cardinalat est une institution millénaire de l’Eglise catholique. Dès le haut-moyen-âge occidental on désignait sous le nom de «cardinaux» les principaux conseillers du pape. Mais c’est en l’an 1179 que le IIIe concile du Latran a fait d’eux des électeurs du pape. Le mot cardinal vient du mot latin «cardo» qui désigne le pivot sur lequel la porte tourne. Les cardinaux ont en effet pour rôle d’être les éléments stables grâce auxquels la responsabilité suprême de l’Eglise se continue.
Dans l’Eglise d’aujourd’hui, ils sont au nombre d’environ 300. Ils sont choisis par le Souverain Pontife lui-même, en raison de leurs mérites exceptionnels et en raison de leur générosité au service du peuple de Dieu. Venant du monde entier, ils forment autour du pape un collège de conseillers pour l’assister dans sa tâche de pasteur de toute l’Eglise. Certains d’entre eux résident à Rome. Ils sont les responsables des différents «ministères» du Gouvernement de l’Eglise, que l’on appelle les dicastères de la curie romaine. Les autres, comme le cardinal de Bangui, résident dans leurs diocèses où ils continuent leur travail d’évêques. Mais ils sont cependant plus directement associés à la responsabilité de toute l’Eglise, car le pape les consulte souvent et leur confie parfois la direction de certaines affaires importantes.
En signe de cette communion plus grande avec l’évêque de Rome, chaque cardinal reçoit au moment de sa création, une église dans la ville de Rome. Dans cette église est disposé un portrait du cardinal, et lors de ses passages à Rome, celui-ci peut y célébrer les offices comme dans sa cathédrale. A la mort du pape, tous les cardinaux, âgés de moins de 80 ans, se réunissent à Rome en conclave pour procéder à l’élection du nouvel évêque de Rome qui sera par le fait même, le nouveau pape de toute l’Eglise. Il faut aussi noter que depuis plusieurs siècles les cardinaux ont l’habitude de choisir le nouveau pape au sein de leur collège. Ils pourraient choisir quelqu’un qui n’est pas cardinal; mais cette éventualité est devenue très peu probable, si bien que les cardinaux peuvent être considérés comme des candidats potentiels à la responsabilité suprême de l’Eglise.

Alain-Patrick MASSAMBA

Informations supplémentaires