Fête patronale de l’Institut des sœurs Auxiliatrices de Marie Immaculée : Accompagner la personne souffrante et lui garantir une fin de vie digne

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

L’institut des sœurs Auxiliatrices de Marie Immaculée, ayant pour présidente fondatrice sœur Eliane Julienne Boukaka, dont le siège se situe à Massengo, dans l’arrondissement 8 Djiri, a célébré sa fête patronale jeudi 24 mai 2018, à son siège. C’était au cours d’une messe célébrée par le père Nicaise Wilfrid Ossebi, aumônier des Auxiliatrices de Marie Immaculée, vicaire épiscopal chargé de la vie consacrée, représentant l’archevêque de Brazzaville. Le célébrant était entouré de six prêtres.


Parents, amis, et associés des Auxiliatrices de Marie Immaculée ont pris part à la messe. C’est le père Nicaise Wilfrid Ossebi qui a prononcé l’homélie dans laquelle il a mis en exergue les spécificités de la vie religieuse et notamment les particularités chez les Auxiliatrices de Marie Immaculée.
La fin de la messe a été marquée par le mot de remerciements de Sr Eliane Julienne Boukaka, dans lequel elle a reprécisé le charisme des sœurs Auxiliatrices de Marie Immaculée qui consiste à accompagner la personne malade, à demeurer à son chevet jusqu’à lui garantir une fin de vie digne. Pour mieux vivre leur charisme, les sœurs Auxiliatrices de Marie Immaculée se servent de l’Association congolaise accompagner (ACA), dont elles ont la même présidente fondatrice, et qui regorge aussi bien des religieuses auxiliatrices que des laïcs épris des valeurs de paix, de fraternité et de compassion à l’endroit des personnes souffrantes.
G.W.B.

Informations supplémentaires