Un Dimanche en Paroisse : Saint Jean-Baptiste de Talangaï

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’abbé Alexis Tobangui, nouveau curé, place l’année pastorale sous le signe de la prière, de la paix et du travail. Nommé curé de la paroisse Saint Jean-Baptiste de Talangaï par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville au titre de l’année pastorale 2017-2018, l’abbé Alexis Tobangui a fait son entrée pastorale dimanche 10 septembre 2017. Il a célébré les messes de 6h30 et de 11h, accompagné de cinq prêtres. Elles étaient animée par la Schola populaire et par la chorale Echo du désert.


Dans ses différentes homélies, il s’est appuyé sur les textes bibliques du 23è dimanche du Temps ordinaire de l’année liturgique «A» sur l’enseignement à la vie communautaire, pour exhorter la chrétienté à pratiquer les vertus d’amour, de dialogue, d’unité, de cohésion et de compréhension mutuelle pour une pastorale plus dynamique et plus vivante. «Si ton frère ou ta sœur a commis un péché, vas lui parler seul à seul (Matthieu 18, 15-20)». Le célébrant a souligné que l’amour et l’unité doivent régner dans les cœurs de chaque membre d’un même mouvement d’apostolat, de chaque chrétien et de chaque paroissien. «Ne soyons pas des hypocrites devant une situation, prônons le pardon, la paix et la réconciliation. L’Evangile nous enseigne que si tu veux faire une offrande à Dieu et que tu reconnais avoir des antécédents avec ton frère, vas d’abord te réconcilier avec ce dernier avant d’offrir ton sacrifice. J’exhorte donc tous les mouvements d’apostolat à vivre dans une parfaite harmonie, dans un esprit fraternel de franche collaboration des enfants de Dieu. Bâtissons une communauté de frères et de sœurs, où il fait bon vivre comme des guetteurs et des veilleurs. Bannissons l’esprit de haine, de querelle, de médisance, de bagarre, de jalousie. La responsabilité des uns et des autres au sein de notre paroisse doit nous interpeller au cours de cette année pastorale qui va bientôt s’ouvrir et qui s’articulera autour de trois axes prioritaires: Prière, paix et travail. La prière doit être au centre de toute activité pendant nos différentes retrouvailles. La paix doit régner partout dans nos cœurs, nos foyers et dans nos mouvements d’apostolat. Le travail devra être notre guide et nécessite respect et considération. C’est à travers le travail que l’homme trouve le bonheur et l’existence. Ainsi, ces trois vertus doivent être respectées par tous, en tout temps et en tout lieu. Et c’est de cette manière que nous allons en rang serré vers la célébration de notre jubilé d’or de la paroisse prévu en novembre 2021».
Pour conclure, l’abbé Alexis Tobangui a félicité son prédécesseur pour l’accueil fraternel, pour les loyaux services rendus à la paroisse pendant ses deux années de mission. Il a dit toute sa satisfaction pour cette confiance renouvelée en lui par l’archevêque. Il a dit sa triple reconnaissance: Premièrement, une action de grâces pour ses 18 ans de sacerdoce, puisqu’ordonné prêtre le 11 septembre 1999 par Mgr Barthélemy Batantu, archevêque de Brazzaville, d’heureuse mémoire. Deuxièmement, une action de grâces en l’honneur de Mgr Anatole Milandou, pour avoir renouvelé sa confiance en lui en le nommant curé dans cette paroisse. Troisièmement, une action de grâces en faveur de tous les paroissiens de Talangaï pour l’accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé.

Des messes d’au-revoir
L’abbé Destin Mouené Nzorombé, vicaire sortant, qui a passé une année au service de la communauté paroissiale de Saint Jean-Baptiste, a dit au-revoir dimanche 27 août 2017, au cours des messes de 6h30 et 11h. Ensuite, dimanche 3 septembre 2017, le tour est revenu à l’abbé Germain Makouiza, curé sortant, de célébrer les messes de 6h30 et 11h pour dire au-revoir à la communauté paroissiale après avoir accompli de loyaux services pendant deux ans. «C’est à ma demande expresse que j’ai sollicité Mgr l’archevêque de me laisser un peu de temps pour que j’aille me faire soigner en France. C’est vrai, il est difficile de se séparer d’une communauté qui t’a tant aimé, surtout que nous n’avons pas eu de problèmes», s’est-il exprimé. Par la même occasion, la communauté paroissiale a accueilli avec joie les deux nouveaux prêtres qui vont désormais composer l’équipe presbytérale, en l’occurrence les abbés Alexis Tobangui et Hennick Mvila, respectivement, curé et vicaire.

Informations supplémentaires