Archidiocèse de Brazzaville : Ouverture de la Trentaine dédiée à Saint Michel Archange

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’archiconfrérie Saint Michel a ouvert vendredi 1er septembre 2017 à la paroisse Saint Esprit de Moungali le mois de prière intense, appelé Trentaine, dédiée à leur Saint-Patron. Placé sous le thème: «Dévot de Saint Michel, annonce la miséricorde divine comme signe de joie, d’amour et de paix dans ta famille et ton milieu de vie», plus de 4.000 membres venus de toutes les paroisses de l’archidiocèse de Brazzaville ont pris part à la messe d’ouverture présidée par l’abbé Guy Honoré Madienguela, aumônier diocésain et national de l’archiconfrérie Saint Michel, et directeur du sanctuaire Saint Michel de Goma Tsé-tsé.

Elle y a été concélébrée par le père Carlos Correia Dos Santos, de la congrégation du Saint-Sacrement.  
Le thème central de la Trentaine s’inspire de l’exhortation apostolique post synodale «Amoris Laetitia» soit «la joie de l’Amour» du Pape François et du message des évêques: «La paix est un don du Dieu unique, croyants (chrétiens et Musulmans) consolidons ce don au Congo-Brazzaville et dans nos communautés à travers le dialogue», «Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix», (Jn 14, 27). Ce thème subdivisé en quatre périodes permettra aux membres de l’archiconfrérie Saint Michel de devenir des générateurs de miséricorde, de charité, de justice et de paix, en vue de donner des repères fiables pour que le vivre ensemble soit une véritable célébration de la vie.
A cette messe animée par la chorale diocésaine de Saint Michel, on notait la présence des membres du Bureau national de l’archiconfrérie Saint Michel et les membres des bureaux du Conseil pastoral paroissial et du Conseil pour les affaires économiques de la paroisse Saint Esprit. Dans son mot d’accueil, Marcel Ipari, président de l’archiconfrérie Saint Michel de la paroisse Saint Esprit, s’est réjoui que leur paroisse soit choisie pour la première fois, pour servir de cadre à l’ouverture de la Trentaine, tout en souhaitant la bienvenue à ses hôtes.
Libérant son homélie, l’abbé Guy Honoré a mis l’accent sur la parabole des dix vierges allant à la rencontre de leur époux. La vie chrétienne, a-t-il souligné, est une marche en avant, un progrès. La Trentaine est aussi une marche vers la rencontre de Dieu. «Notre neuvaine correspond à la marche de ces dix vierges. Nous devons aussi avoir nos lampes allumées pour être à l’heure du Rendez-vous», a-t-il déclaré. De même, l’aumônier national a exhorté les dévots de Saint Michel à être des responsables, à se mettre au service des autres. Il leur a demandé de maintenir les lampes allumées en ce mois de la trentaine, en ayant la fidélité, la vigilance et la prévoyance.
François Nakouzebi, président diocésain, a déclaré: «Dans l’Eglise, le mois de septembre est dédié à l’archange Michel. Pendant trente jours, nous allons affermir notre foi en méditant sur le thème principal portant sur la miséricorde de Dieu».
La clôture de la Trentaine interviendra le 29 septembre à la cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA


Informations supplémentaires