Communauté Telema (Archidiocèse de Brazzaville) : 38 membres ont fait la promesse en l’église Saint Jean Apôtre de Kinsoundi

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dimanche 29 janvier 2017, en la fête de Saint Paul, célébrée le 25 janvier de chaque année, le saint patron de la Communauté Telema, l’église Saint Jean Apôtre de Kinsoundi (Archidiocèse de Brazzaville) a abrité la messe au cours de laquelle le coordonnateur national de la Communauté Telema, Jonas Kitelemono, a fait son engagement d’éclaireur et 38 membres de ladite communauté, venus de diverses paroisses de l’archidiocèse, ont émis leurs vœux de promesse.

 

Célébrée par l’abbé Aimé Christian Nganga, administrateur de la Paroisse Saint Jean Apôtre de Kinsoundi et aumônier diocésain de la Communauté Telema, la messe a été concélébrée par les abbés Urgel Eric Babika, président de la C.d.p.e.j (Commission diocésaine pour la pastorale de l’enfance et de la jeunesse), et aumônier diocésain adjoint de ladite communauté, Bertholin Bahoumina, responsable diocésain de la pastorale de l’enfance, Gilbert Mayéla, cofondateur de la Communauté Telema, Prince Badzoukoula, vicaire de la Paroisse Jésus-Ressuscité et de la Divine Miséricorde, et le père Elie Mvogo, vicaire de la Paroisse Saint Kisito de Makélékélé.
L’église Saint Jean Apôtre de Kinsoundi était pavoisée aux couleurs de la Communauté Telema dont les membres arboraient leur uniforme (jupe ou pantalon de couleur bleue marine et chemise ou camisole de couleur blanche), chantant et glorifiant le Seigneur au rythme des mélodies exécutées par la chorale paroissiale Mê Mvumbukidi.
L’homélie du président de la C.d.p.e.j, l’exécution du rituel de la promesse, l’engagement d’éclaireur du coordonnateur national, les mots de circonstance de Jean François Nganga, ancien éclaireur et celui de l’abbé cofondateur de ladite communauté, ainsi que l’ultime intervention du célébrant ont été les moments inoubliables de cette célébration eucharistique ayant marqué le cursus et l’histoire de la Communauté Telema dans l’archidiocèse de Brazzaville.  
Dans son homélie, l’abbé Urgel Eric Babika a exhorté les participants à la messe au sens de l’amour authentique, épris d’esprit de sacrifice, au point de renoncer à soi-même par amour pour autrui. Ce faisant, le prédicateur a encouragé le peuple de Dieu, à cultiver les vertus d’amour, du pardon et de la réconciliation qui sont chères à ce monde en proie à des difficultés de tous genres et qui constituent le substrat de l’avènement d’une vraie civilisation d’amour. S’en sont suivis l’engagement d’éclaireur du coordonnateur national et la promesse des 38 membres venus de diverses paroisses de l’archidiocèse.  
S’exprimant à son tour, Jean-François Nganga a élucidé le rôle et l’importance de l’éclaireur, restituant ainsi l’historique de ce statut dans la Communauté Telema. C’est l’abbé Gilbert Mayéla, en sa qualité de cofondateur, qui a abordé la genèse de ce mouvement d’apostolat dans l’archidiocèse de Brazzaville, que le Cardinal Emile Biayenda, alors archevêque de Brazzaville, avait reconnu. L’abbé Mayela est venu d’Ars, en France, pour participer à cette célébration. Enfin, l’abbé Aimé Christian Nganga a remercié le prêtre cofondateur pour sa participation à cet événement, ses confrères prêtres et les participants à la messe.

Gislain Wilfrid
BOUMBA

Informations supplémentaires