Basilique Sainte Anne du Congo (Archidiocèse de Brazzaville) : Une messe en mémoire des défunts de l’Association Amical international

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A l’initiative de Philio Noumazalay, président de l’Association Amical international, une messe d’action de grâces a été célébrée, vendredi 9 décembre 2016, en la Basilique Sainte Anne du Congo, en mémoire des 24 membres et sympathisants défunts de ladite association. Célébrée par l’abbé Serge Armand Kiyindou, curé-recteur de la Basilique Sainte-Anne, et concélébrée par onze prêtres parmi lesquels les abbés Guy-Noël Okamba, recteur du Grand-séminaire de philosophie, et Sébastien Zoubakéla, la messe a été animée par la chorale Les Piroguiers.

 

Les membres de l’Association Amical International, des familles biologiques des défunts ainsi que ceux de la communauté paroissiale de Sainte Anne étaient venus nombreux à la messe en mémoire de leurs amis de l’association décédés, afin que le Seigneur les accueille dans son royaume.
Dans son homélie, l’abbé Serge Armand Kiyindou a mis l’accent sur la résurrection des morts. «Nous sommes réunis, parce que certains de nos frères nous ont précédés de l’autre côté de la vie et puis un jour, chacun de nous ira les rejoindre, puisque nous sommes tous des pèlerins sur terre. Et c’est à ce titre que Saint Paul, dans sa lettre, nous parle de la résurrection de la mort. Si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est notre foi. Demandons au Seigneur de recevoir les âmes de nos frères», a-t-il dit.
De même, l’abbé Kiyindou a exhorté les membres de l’association à continuer à poser des œuvres de charité, tout en visitant les orphelins, les malades, etc. «Allez de l’avant, parce que les œuvres que vous réalisez parlent. Faites émerger cette association, aujourd’hui répandue à Brazzaville, à Paris et à Londres. Pensez à ceux qui sont défavorisés, prenez par la main celui qui souffre pour lui donner l’espérance de la vie. Voilà ce que nous devons faire pour gagner la félicité éternelle», leur a-t-il dit.
Au nom des parents des défunts, le Dr Michel Ekondy Akala a remercié le curé-recteur et ses confrères pour leur disponibilité, ainsi que la communauté paroissiale de Sainte Anne pour son accueil. Il a également remercié le président de l’Association Amical international d’avoir demandé la messe en mémoire des défunts de leur association.
Intervenant au dernier moment, l’abbé Armand Kiyindou s’est réjoui du choix de sa paroisse par l’Association Amical international pour cette messe. Il a demandé aux responsables de cette association d’inscrire la date du 9 décembre dans leur mémoire, pour commémorer leurs membres défunts.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Informations supplémentaires