Tribune Libre

On ne va pas se mentir, soyons très attentifs, frères et sœurs !

Note utilisateur:  / 1

On ne va pas se mentir, parce que l’heure de vérité arrive. Tenons-nous la main dans la main et regardons en face, puisqu’il n’est plus utile de crier ou même d’intimider, pour enfin passer un message à son semblable ou mieux à son voisin. Faisant sa genèse, depuis la nuit des temps, le Congo a tout connu, de près comme de loin, des mures et des vertes, des bonnes et des mauvaises choses, du vrai et du faux enfin. Que cela n’étonne personne, car c’est là, le menu de la vie. Evitons, juste, d’avoir la mémoire courte.

Lire la suite...

Les états généraux de la nation sont devenus inéluctables

Note utilisateur:  / 0

Les états généraux de la nation s’imposent à nous, aujourd’hui, pour affranchir 2016 dans la paix et dans la stabilité démocratique. Pour donner suite à notre inquiétude exprimée dans une tribune libre publiée dans le numéro 3323 du mardi 10 septembre 2013 du bihebdomadaire d’information et d’action sociale, La Semaine Africaine, et intitulée: «Sans les états généraux de la nation, 2016 risque d’être un scrutin de tous les dangers», nous proposons une esquisse des états généraux de la nation intitulée: «Proposition pour la mise en place des conditions  de réalisation des états  généraux  de la nation».

Lire la suite...

La modification ou le changement de Constitution, un hold up constitutionnel

Note utilisateur:  / 5

Le pouvoir congolais s’apprête à perpétrer un hold up constitutionnel, en changeant ou en modifiant, de façon frauduleuse, les dispositions des articles 57, 58 et 185 de la Constitution du 20 janvier 2002 qui interdisent strictement à l’actuel président de la République, lequel achève son deuxième et dernier mandat, le 14 août 2016, à 14h, de briguer un troisième mandat. Face à cette forfaiture, la Cour constitutionnelle, chargée du contrôle de la constitutionnalité des lois de la République, observe un silence coupable.

Lire la suite...

L’Etat, la loi et les antivaleurs

Note utilisateur:  / 0

En 2013, à l’occasion de son traditionnel message sur l’état de la Nation, le chef de l’Etat a déclaré ce qui suit: «Visez tous et pour tout l’excellence. Jetez bas la médiocrité, la tricherie et toutes les autres antivaleurs». Pour ma part, j’y avais perçu et j’y perçois encore le commandement du premier magistrat de la Nation. Et ce commandement est à la fois universel et éternel, parce qu’il procède d’une quête de purification «a minima» de la République, fondée sur son indispensable vecteur essentiel qui est la Justice.

Lire la suite...

N’est pas commerçant qui veut!

Note utilisateur:  / 0

N’est pas considéré comme commerçant la personne qui décide, un beau jour, de tenir un étal de marchandises devant sa porte, de bâtir un kiosque à l’angle de sa rue, de louer une table au marché, de vendre à domicile ou au porte-à-porte, etc. Cela paraît surprenant à certains, mais pratiquer le commerce ne se résume pas à la vente et à l’achat pour la revente, comme nous l’imaginons habituellement. Créer une entreprise ne suffit pas non plus pour bénéficier de cette qualité.

Lire la suite...

Informations supplémentaires