Tribune Libre

Congo: chronique d’un complot avorté

Note utilisateur:  / 1

La France néocoloniale, incarnée par certains lobbies, voudrait sans nul doute diriger le Congo par procuration. Elle l’a fait porter par quelques opposants parachutés comme  Jean-Marie Michel Mokoko, Charles Zacharie Bowao et consorts. Malheureusement, sans l’accord du peuple, ce plan a lamentablement échoué le 20 mars 2016. Depuis, cette  France politique, nostalgique et néocoloniale, est estomaquée. Elle multiplie déclarations d’injonctions, d’intimidations, sur fond de conspiration…

Lire la suite...

Mise au point du conseiller en communication du ministre d’Etat, ministre en charge de l’économie et des finances

Note utilisateur:  / 0

Le cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’économie, des finances, du budget et du portefeuille public aurait pu garder son silence habituel face aux grossièretés débitées par un certain Alex Ngoulou Kombo, dont on sait que c’est un pseudonyme derrière lequel s’est vautré un véritable couard incapable de porter, sous sa vraie identité, les affirmations gratuites et nocives qu’il a étalées dans ses propos si contradictoires, dans le seul but de salir l’honneur d’un cadre compétent de la République. Il a bien choisi son moment pour jeter l’opprobre sur le ministre d’Etat Gilbert Ondongo.

Lire la suite...

Livre: «La tragédie du pouvoir - Une psychanalyse du slogan politique» : Lorsque Charles Zacharie Bowao exalte l’honnêteté intellectuelle de Sylvestre Ossiala

Note utilisateur:  / 2

Dans son ouvrage intitulé «La tragédie du pouvoir - Une psychanalyse du slogan politique» paru récemment, l’ancien ministre Charles Zacharie Bowao relève, dans le chapitre 6 consacré à «l’épineuse question des partis politiques», l’honnêteté intellectuelle de Sylvestre Ossiala (député P.c.t), qui «aborde courageusement cette question épineuse dans son ouvrage» intitulé «L’action économique du président Denis Sassou-Nguesso: forces et faiblesses». Rares sont ces exemples où les intellectuels congolais fassent preuve de modestie et d’honneteté, en reconnaissant la pertinence de l’analyse de l’autre. Ci-après, l’intégralité du chapitre 6 (Pages 49 à 54) de l’ouvrage de Charles Zacharie Bowao.

Lire la suite...

La pauvreté des riches

Note utilisateur:  / 0

C’est refuser de jouir sainement de la vie. Les riches ont tout. Mais en fait, ils n’ont rien. Il en est ainsi de l’Antiquité à nos jours. Pourquoi n’ont-ils rien, alors que, tel Harpagon de Molière, ils ont tout amassé? Ils ne semblent ne rien avoir, parce qu’ils veulent tout acquérir, réunir un trésor colossal qui puisse leur permettre de vivre éternellement. Ils s’engagent ainsi dans toutes formes de spéculations financières, pour s’assurer qu’ils ne mourront jamais. Mais, même ce que leur rapportent ces spéculations ne leur suffit pas. D’où une fièvre de conquête matérielle effroyable. Ce sont des prédateurs.

Lire la suite...

Ce qu’il faut faire pour séduire le peuple

Note utilisateur:  / 0

Je ne verse pas dans la provocation, loin s’en faut. Dans mes réflexions, je n’aborde pas des sujets qui fâchent, mais qui sont capables d’interpeler tout citoyen sensé. Il n’y a ni diatribes, encore moins d’invectives. Je dénonce des faits de société devenus de plus en plus néfastes. Je voudrais, simplement, par-là, attirer l’attention des hautes instances de notre pays sur la réalité de notre société, aujourd’hui. Certes, je critique, mais seulement, en même temps je contribue à la réhabilitation des valeurs qui faisaient la fierté de notre société.

Lire la suite...

Informations supplémentaires