Sports

CAN DE FOOT 2019 : Ambiances de fantômes dans des stades vides!

Note utilisateur:  / 0

Comme on le craignait, les stades d’Egypte où les Pharaons ne sont pas programmés sont quasi-déserts. Des matchs plongent presque dans l’anonymat. Un phénomène a priori surprenant pour un événement aussi important.

Lire la suite...

CAN 2019 DE FOOT : L’Afrique cherche son roi en Egypte

Note utilisateur:  / 0

On y est! La compétition reine du continent démarre ce vendredi 21 juin en Egypte, pays désigné au pied levé il y a six mois à peine et frappé au début de cette semaine par la mort de son ancien  président, Mohamed Morsi. La compétition se jouera  dans un format new-look à 24 équipes et «en été». L’épopée se conclura au Caire le 19 juillet prochain par la désignation du successeur du Cameroun,  détenteur du trophée remporté au Gabon en 2017.

Lire la suite...

Mauvais temps à la CAF : Le président Ahmad Ahmad sur un siège éjectable !

Note utilisateur:  / 0

La Confédération africaine de football (CAF) est secouée par une série de très graves dysfonctionnements qui menacent sa crédibilité. Le mandat de son président, le Malgache Ahmad Ahmad, interpellé récemment à Paris par la police judiciaire pour une affaire de corruption présumée, n’est pas loin d’un coup de K.O, et il risque, à tout moment, d’être mis hors-course.

Lire la suite...

Football/Championnat national de Ligue 1 : L’Etoile du Congo voit l’Afrique à sa portée

Note utilisateur:  / 0

Depuis sa victoire aux dépens des Diables-Noirs, lors de la 16e journée, l’Etoile du Congo respire la joie de jouer. En sept matchs disputés, elle a enregistré 6 victoires, n’a concédé qu’un match nul et pointe à la deuxième place. Au compteur, elle compte 45 points, donc quatre points d’avance sur son encombrant rival qui n’en exhibe que 41, à l’issue de la vingt-deuxième journée disputée le week-end dernier.

Lire la suite...

Nostalgie : Il était une fois… un certain Balékita ‘’Eusebio’’

Note utilisateur:  / 0

Qui peut oublier Jean-Bertrand Claise Balékita ‘’Eusebio’’, un des acteurs du coup de tonnerre des Diables-Rouges, l’équipe nationale du Congo, à la Coupe d’Afrique des nations, en 1972. Ses dribbles ensorcelants, sa couverture de balle, ses feintes de corps, ses centres brossés n’ont guère eu d’équivalents. Magicien du ballon rond, Balékita faisait partie de cette race extrêmement rare de joueurs capables de tenir tout un stade sous le charme de ses exploits individuels. A 71 ans, l’ancien milieu de terrain ou faux ailier vit paisiblement sa retraite sportive et professionnelle. Quand la perle reprend la parole, cela donne des colliers de souvenirs et de vérités inestimables.

Lire la suite...

Informations supplémentaires