Sports

Marche sportive : Grande mobilisation, pour «Tié-tié, mon quartier»

Note utilisateur:  / 0

Prélude à sa sortie officielle prévue le dimanche 11 décembre 2016, au siège de l’arrondissement 3, Tié-tié, l’association dénommée ‘’Tié-tié, mon quartier’’, que dirige Daniel Nganga, a organisé, samedi 3 décembre dernier, une marche sportive et citoyenne à l’intention de ses militants et autres habitants dudit arrondissement.

Lire la suite...

Saison de football 2016-2017 : Ce qu’il faut savoir

Note utilisateur:  / 0

A l’issue de la rencontre entre la Fécofoot (Fédération congolaise de football) et  les secrétaires généraux des 16 équipes de Ligue 1 et des deux équipes de Ligue 2 susceptibles de monter, vendredi 2 décembre 2016, on en sait un peu plus sur les premières dispositions mises en place pour l’organisation pratique du championnat de l’élite qui ne s’enrichit pas de partenariat.

Lire la suite...

Cyclisme : Relance du projet «Tour cycliste international du Congo»

Note utilisateur:  / 0

Lors de son conseil fédéral inaugural, tenu le dimanche 27 novembre 2016, à Brazzaville, la Fécocy (Fédération congolaise de cyclisme), sous la férule de son président, Armel Lajuve Lengoue, a inscrit en bonne place à son programme d’activité pour l’olympiade 2017-2020, l’organisation du Tour cycliste international du Congo, dont la première édition pourrait être lancée en 2018.

Lire la suite...

Vie des clubs : Avis de tempête sur ‘’Marchand’’

Note utilisateur:  / 0

Les Diables-Noirs replongent dans la crise, au lendemain du tournoi de la République. Des supporters, fâchés, ont osé «dissoudre», mercredi 30 novembre 2016, au Stade Marchand, leur fief, les instances dirigeantes du club, notamment le conseil d’administration dirigé par le président général, Hugues Ngouélondélé, et le bureau de la section football, abandonné depuis environ deux ans au seul Gabriel Binzonzi-Nouni ‘’Mâ Gaby’’, le premier vice-président.

Lire la suite...

Témoignage : Pokou, incarnation du football spectaculaire

Note utilisateur:  / 0

Laurent Pokou nous a quittés le dimanche 13 novembre dernier, à l’âge de 69 ans. Je ne me souviens plus de l’année ni de l’âge que j’avais, mais j’étais encore à l’école primaire. Un jour, j’entendis qu’il venait d’être transféré en France, au Stade Rennais. Les spécialistes du football parleront mieux que moi de ce que cet Ivoirien a apporté au football. Je sais seulement que Laurent Pokou fut un avant-centre ivoirien des années 1968-1974, incarnation du football offensif sous sa forme spectaculaire… Un attaquant racé, terriblement percutant, éblouissant de facilité, et qui, pendant de longues années, fut un rouage essentiel de l’équipe nationale de son pays et de l’ASEC d’Abidjan.

Lire la suite...

Informations supplémentaires