Coupe de la Confédération : L'A.C. Léopard en sursis !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

On a joué un peu partout, le week-end dernier. Disputé  dans le cadre du tour préliminaire aller de la Coupe de la Confédération, au Stade Denis Sassou Nguesso de Dolisie, le match A.C Léopard (Congo)-Etincelles (Rwanda) s’est soldé par un résultat nul: 1 but partout. L’unique but des Fauves du Niari est l’œuvre de Debuisson, à la 17ème minute, sur penalty. Celui de l’égalisation rwandaise est venu du pied d’Iddy Nshimiyimana, sur un coup franc, trois minutes après.

C’est un match nul, au fond, qui place l’A.C Léopard devant d’éventuels gros ennuis à Gisenyi, dans les jours qui viennent. Pourtant, Léopard aurait pu l’emporter. Et on ne trouverait rien à redire. Il s’est, hélas, heurté à deux obstacles de taille: ses propres maladresses et la classe de la défense adverse. Cela a éloigné les Fauves du Niari du succès. Et le public a explosé de colère. Déçu par ce match nul bête, il a «séquestré» ses joueurs dans le vestiaire. Mais, descendra-t-il, lui-même, sur le terrain de Gisenyi, pour le match retour?

Côté Etincelles, l’entraîneur ne dissimule plus ses sentiments. Il est très optimiste. Il rêve, déjà, de la qualification. Tout cela peut se résumer en une élimination éclair de l’A.C Léopard! Il faut le faire.

L’A.C Léopard est averti sur les intentions de son adversaire, qui sont un grand défi à relever. Deux semaines suffiront-elles à parfaire l’efficacité devant les bois? L’entraîneur congolais a donc deux semaines pour y répondre. Parce que technique, condition physique appréciable et buts conditionnent la victoire. Aussi le match nul de Dolisie devrait-il être un souci constant pour les Fauves du Niari et en appeler à une prise de conscience collective. Il en faut bien pour la suite de la compétition. Il ne reste plus à l’A.C Léopard que se relever de son demi faux pas, en se surpassant au Rwanda. Et on se met, malgré tout, à rêver. Peut-être que Léopard fera oublier le 29 janvier. Ce serait alors un formidable petit exploit.

Jean ZENGABIO

Informations supplémentaires