VISITE DU PRÉSIDENT DE LA FIFA À BRAZZAVILLE : Pour aider à relancer un ballon rond congolais bien malade!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a terminé sa tournée africaine vendredi 29 novembre au Congo. A Brazzaville où il a eu un tête-à-tête avec le Président Denis Sassou-Nguesso, sa visite a été marquée par des résolutions pour le développement du football dans le pays, et plus globalement dans la région Afrique centrale, en plus de son engagement à refaire briller le Congo.


Cet engagement a été pris au sortir de l’audience que lui a accordée le président Denis Sassou-Nguesso qu’il est allé remercier pour la contribution des autorités à l’élaboration de l’accord de siège signé le même jour par la FIFA et le ministère congolais des Affaires étrangères, un accord prévoyant l’ouverture du quatrième bureau régional de la FIFA en Afrique (Lire notre article prochainement). «Vous avez ici au Congo des infrastructures exceptionnelles; il faut les faire vivre. Ça, c’est notre responsabilité à la CAF, à la Fifa à la Fédération. On va créer des compétitions, investir dans le foot féminin, dans l’arbitrage et dans les structures. On va faire de la formation des jeunes (Garçons et filles) en travaillant avec les écoles et les collèges, pour refaire briller le Congo. Il y a quarante-sept ans qu’une victoire à la Coupe d’Afrique vous manque. Il faut refaire rêver ce pays», a dit le patron du football mondial à tous ceux qui sont préoccupés par les résultats décevants du football congolais aujourd’hui abonné aux revers alors qu’il était performant dans les années 1960 et 1970.
Auparavant, à l’aéroport international Maya-Maya, des férus du football l’ont accueilli aux sons des trompettes et autres tam-tams.
Après le bain de foule, Gianni Infantino a d’abord rencontré le ministre des Sports Hugues Ngouelondélé instruit par le Président Sassou-Nguesso, de décorer les présidents de la FIFA et de la CAF respectivement Commandeur dans l’Ordre du mérite congolais et Officier dans l’Ordre du mérite congolais.
Le président de la FIFA s’est ensuite rendu au nouveau siège de la Fédération congolaise de football (FECOFOOT), dans un coin de la  forêt de la Patte d’Oie, qu’il a inauguré en présence de toute la famille du football. Un bijou en partie financé par la FIFA. S’exprimant à cette occasion, Infantino a déclaré: «Le Congo dispose de nombreux footballeurs de grand talent. Avec l’aide de notre soutien à la fédération, j’espère que nous verrons des résultats positifs dans un avenir proche.  Soyez     assurés que la FIFA fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous aider à développer le football, à accroître la participation chez les jeunes, à apporter de la joie ainsi qu’à promouvoir les valeurs du sport, en général, et du football, en particulier»
Gianni Infantino était à la tête d’une délégation comprenant Fatma Samoura, la secrétaire générale et déléguée générale de la FIFA pour l’Afrique; Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (CAF) et vice-président de la FIFA; Samuel Eto’o, la FIFA Legend et conseiller spécial auprès de la CAF; Youri Djorkaef, lui aussi FIFA Legend et directeur de la Fondation FIFA; et Mattias Grafström, le secrétaire général adjoint par intérim de la FIFA.

Guy-Saturnin
MAHOUNGOU

Informations supplémentaires